Warriors Orochi 2

Warriors Orochi 2

Il paraît qu'il y a encore un public pour la longue, très longue saga des Dynasty Warriors. Soit. D'aucun prétendent aussi que Samurai Warriors a régénéré la série en plantant le décor dans le Japon médiéval. D'accord. Il n'empêche que le principe consistant à arpenter des champs de batailles une arme à la main pour découper en rondelles des centaines d'ennemis commence sérieusement à sentir le réchauffé. Et il fallait bien que Koei se trouve à court d'idées pour baser une nouvelle licence sur un tel concept. D'ailleurs, Warriors Orochi est tout sauf une licence originale puisqu'elle se contente de piller méthodiquement tous les acquis de Dynasty Warriors et de Samurai Warriors. Véritable condensé de fan service, le premier épisode fut loin de convaincre les critiques mais il s'est (évidemment) bien vendu. Gageons que le second connaîtra le même succès commercial en dépit de la paresse de ses développeurs.

Test Warriors Orochi 2 Xbox 360 - Screenshot 1De l'action, de l'action et toujours de l'action !

Pour se faire une idée précise de Warriors Orochi 2, il suffit d'aller lire le test du premier opus paru l'an dernier car la formule n'a pratiquement pas changé depuis. Arme au poing, il s'agit toujours de se frayer un chemin à travers des environnements aussi monotones que moches. Le gameplay se résume à matraquer les boutons du pad pour sortir des enchaînements surréalistes et des furies ahurissantes. La plupart des stars des Trois Royaumes et de l'Empire de Sengoku répondent présents et on peut alterner entre trois combattants pendant que l'on massacre ses adversaires. Bien entendu, chacun d'eux dispose de capacités, d'enchaînements, d'armes et de statistiques propres qui évoluent en fonction de nos prouesses sur le champ de bataille.

Test Warriors Orochi 2 Xbox 360 - Screenshot 2Le mode Versus est amusant à défaut d'être passionnant.

Warriors orochi 2 propose tout de même quelques améliorations tant au niveau du gameplay que du contenu. Ainsi, on peut désormais appeler un membre de notre équipe lorsque les choses se corsent pour effectuer une attaque de soutien. Si la situation vire au cauchemar, on peut même solliciter l'aide de nos deux coéquipiers pour déclencher une furie combinée extrêmement dévastatrice. En ce qui concerne les modes de jeu, les fans auront droit à un mode Rêve dans lequel on doit relever divers challenges avec une équipe imposée. Par ailleurs, un mode Versus offre désormais la possibilité d'organiser des duels entre les personnages qu'on a débloqués. Si les missions du mode Rêve n'ont rien de particulièrement excitant, certains joueurs seront sans doute ravis d'apprendre qu'il y a quatre types de duel à essayer allant du meilleur (Tag Battle) au pire (Steeple Chase).

Test Warriors Orochi 2 Xbox 360 - Screenshot 3Les furies combinées sont très dévastatrices.

Malgré ces petites nouveautés pas franchement révolutionnaires, Warriors Orochi 2 souffre des mêmes tares que son aîné, à savoir une jouabilité super répétitive, une caméra mal placée et une réalisation graphique dégoûtante. Si l'on ajoute à ce tableau des ralentissements agaçants en solo et un frame-rate carrément épouvantable en co-op, il ne reste plus qu'à se pendre. Malgré la profusion de personnages, de missions et de modes de jeu, Warriors Orochi 2 ne parvient toujours pas à convaincre. C'est d'autant plus dommage que la Xbox 360 avait suffisamment de ressources pour transcender l'expérience. Mais après tout, pourquoi les développeurs de Koei feraient-ils des efforts puisqu'ils savent que quoiqu'ils fassent, il subsistera toujours un noyau de fanatiques prêts à acheter leur dernière oeuvre les yeux fermés ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site