Tiger Woods PGA Tour 09

Tiger Woods PGA Tour 09

On ne vous apprendra rien en précisant que Tiger Woods PGA Tour est actuellement la simulation de golf de référence sur consoles. Bien que chaque épisode ressemble souvent à s'y méprendre au précédent, la qualité et le réalisme de la licence forcent souvent l'admiration. Bien entendu, certains millésimes sont plus réussis que d'autres. C'est notamment le cas de ce PGA Tour 09 qui a su introduire quelques innovations de bon aloi tout en corrigeant l'un des principaux problèmes de jouabilité de la série. Il faut dire que depuis 2006, le swing analogique avait posé pas mal de tracas aux fans en sanctionnant chaque manipulation trop approximative du stick par une trajectoire de balle infecte. On pouvait ainsi perdre en deux ou trois mauvais coups tout le bénéfice d'un parcours par ailleurs exemplaire. L'an passé EA avait pensé régler le problème en permettant aux moins doués d'entre nous de revenir au bon vieux swing en trois clicks à volonté. Devant le scepticisme des joueurs, les développeurs ont cette fois-ci décidé de revoir le swing analogique lui-même pour faciliter la prise en main du soft. Bien leur en a pris puisqu'il n'a jamais été aussi agréable de manier un club de golf qu'avec ce système. Non seulement la trajectoire de la balle est moins affectée par nos maladresses mais il est désormais possible de visualiser le mouvement que l'on a imprimé au stick après chaque coup. Excellent pour corriger par exemple une fâcheuse tendance à toujours dévier à gauche au dernier moment. Et ce n'est pas tout. Perfectionnistes et maniaques en tous genres peuvent maintenant personnaliser très précisément leurs clubs de golf pour optimiser leurs performances. Tout un tas d'outil permettent ainsi de "tuner" son matériel avant de l'essayer sur le practice. Bien que ce genre de bricolage puisse sembler complexe, il ne se montre jamais rébarbatif et finit même par se révéler extrêmement utile.

Test Tiger Woods PGA Tour 09 Xbox 360 - Screenshot 33Le swing analogique est moins impitoyable qu'auparavant.

Comme d'habitude, le mode Carrière commence par la création d'un avatar. Avec ses tonnes de paramètres et la possibilité d'importer des photos personnelles, l'éditeur de personnage de PGA Tour 09 frise la perfection. Une fois notre golfeur personnalisé des pieds à la tête, un invité de marque nous accueille : Hank Haney, le coach de Tiger Woods, en personne ! Peu loquace dans les cinématiques, Hank s'évertue à nous donner quelques conseils sur la pratique du golf. Toutefois, les banalités qu'il débite volent au ras des pâquerettes et le test qu'il nous fait passer ne nous apprend rien d'autre que les bases du jeu. Une fois ces dernières assimilées, on peut alors se plonger à corps perdu dans les nombreux modes de jeu qui ont font la force de la série Tiger Woods. Evénements, défis, PGA Tour, Fedex Cup, mini-jeux, etc... Il ne manque rien. Comme l'an passé, la plupart de ces activités se déroulent sur seize parcours différentes dont une poignée de nouveaux venus (Wentworth, Sheshan, Wolf Creek, Bay Hill ou le Gary Player Country Club). On retrouve évidemment l'éternel magasin qui permet de dépenser des fortunes en vêtements griffés, accessoires bling-bling, matériel performant, etc... Rien n'a changé à ce niveau-là. La publicité est envahissante et la possibilité de faire des achats avec son véritable argent (converti en Points Microsoft) soulève un peu l'estomac.

Test Tiger Woods PGA Tour 09 Xbox 360 - Screenshot 34Certains parcours sont de toute beauté.

Pour ce qui est du gameplay, on peut compter sur PGA Tour 09 pour nous offrir une expérience réaliste et exigeante sans pour autant nous dégoûter du challenge. Si les résultats des premiers parcours sont souvent calamiteux, on peut compter sur un système d'attributs dynamique très pertinent pour améliorer les statistiques de notre golfeur au fur et à mesure de notre propre évolution. Le coach nous propose par ailleurs de choisir de temps en temps un domaine dans lequel nous entraîner spécifiquement comme la puissance ou la précision. Avec un minimum de persévérance, on peut un jour défier des golfeurs célèbres (dont on ne peut toujours pas désactiver les animations) ou participer à des compétitions prestigieuses sans risquer l'humiliation. Les plus confiants se rendront aussi dans la section online pour se mesurer avec des golfeurs virtuels du monde entier. Ils seront heureux d'apprendre que les nombreux problèmes techniques qui avaient plombé le mode Online et le GamerNet de PGA Tour 08 semblent aujourd'hui résolus. De plus, quatre joueurs peuvent désormais disputer simultanément certaines épreuves. Le trajet de leurs balles est figuré à l'écran par des lignes colorées et on n'a plus à attendre son tour. Inutile de préciser que cela diminue considérablement la longueur des parties. Au final, PGA Tour 09 propose donc une expérience classique pour un Tiger Woods, mais suffisamment optimisée pour valoir un achat. Notez toutefois que vous devrez cette année avoir un dictionnaire anglais à portée de main car si le jeu sort plus tôt que d'habitude en magasin, il n'a pas été traduit en français...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×