Schizoid

Schizoid

Si vous avez une bonne mémoire, vous vous souvenez certainement du fameux XNA développé par Microsoft. Il s'agit d'une sorte de boîte à outils pour développeurs que le constructeur propose à moindre coût aux studios indépendants. Le but est ainsi de permettre à des projets originaux de voir le jour en facilitant leur conception et en leur proposant une diffusion sur le Xbox Live Arcade. C'est le studio Torpex Games qui ouvre le bal en accouchant de Schizoid. Si tous les jeux développés grâce au XNA sont du niveau de ce premier né, on peut s'attendre à quelques belles surprises. En effet, ce fils spirituel de Pac-Man et de Geometry Wars risque bien d'accrocher les joueurs qui sont à la recherche d'un sérieux challenge. L'idée de base de Schizoid est pourtant extrêmement simple : deux vaisseaux, un rouge et un bleu, doivent traquer les ennemis correspondant à leur couleur respective.

Test Schizoid Xbox 360 - Screenshot 25Il n'est pas toujours facile d'échapper aux hordes de Scorpions.

Si l'on devait résumer Schizoid, on pourrait donc le comparer à une sorte de Pac-Man spatial. Chaque vaisseau doit ainsi foncer sur les bestioles de sa couleur et éviter les autres. Le principe est assez basique mais le seul fait qu'il y ait deux unités à l'écran enrichit considérablement le gameplay. En effet il n'est pas question de faire cavalier seul dans Schizoid, il faut constamment protéger son partenaire. Ce camarade peut être un bot, un ami qui joue avec une deuxième manette, ou un inconnu rencontré sur le Xbox Live, mais fondamentalement l'exigence est identique : les deux vaisseaux doivent être parfaitement coordonnés pour espérer échapper aux hordes d'ennemis. Le maître mot de Schizoid est donc la coopération. Bien entendu la chose est plus aisée lorsque le partenaire en question est un être humain qui joue sur la même console. Il est alors essentiel de se mettre d'accord sur les priorités à se fixer et sur les stratégies à adopter. Par contre, lorsque l'on fait équipe avec un bot, on se retrouve souvent obligé de ne pas le lâcher d'une semelle. Celui-ci réagit plutôt rapidement mais il ne faut pas lui demander d'aborder la situation avec intelligence.

Test Schizoid Xbox 360 - Screenshot 26Il faut forcément être deux pour venir à bout de ces feux d'artifice.

Ceux qui ne connaissent Pac-Man qu'au travers du dessin animé ont peut-être du mal à voir en quoi ce type de jeu comporte un aspect stratégique. Certes il faut des réflexes pour éviter ses ennemis, mais il faut aussi une bonne dose de réflexion pour anticiper leurs actions. En l'occurrence les réactions des bestioles de Schizoid sont bien plus tordues que celles des petits fantômes comestibles de notre enfance. Les premiers ennemis que vous rencontrerez ont des comportements très basiques : les Voltigeurs sont des étranges amas qui vivent tranquillement leur vie sans se soucier de vous et les Scorpions poursuivent bêtement le vaisseau qu'ils peuvent agresser. Le jeu commence à se compliquer lorsque les Voltigeurs se transforment en Schizs quasiment indestructibles, mais les choses sérieuses commencent réellement avec l'arrivée des Rôdeurs, de toutes petites étoiles qui évitent le vaisseau de leur couleur mais qui poursuivent l'autre. Les deux joueurs doivent donc rester très proches l'un de l'autre pour ne pas se laisser submerger par ces maudites bestioles. D'autres ennemis ressemblent à de véritables feux d'artifice : il s'agit d'un petit noyau rouge par exemple qui expulse des tirs bleus dans toutes les directions. Seul le vaisseau rouge peut en venir à bout mais il ne peut le faire qu'à condition que son coéquipier bleu passe devant pour bloquer toutes les rafales. La faune de Schizoid n'a pas fini de mettre votre sagacité à l'épreuve.

Test Schizoid Xbox 360 - Screenshot 27Les lignes anti-panique permettent de savoir quel pouce dirige quel vaisseau.

Vous pourrez tout de même compter sur quelques bonus pour vous aider dans votre tâche : une bombe bien placée fera le vide autour de vous, un turbo vous permettra de rattraper plus facilement vos proies et un barbelé tendu entre les deux vaisseaux découpera vos ennemis. Si ces quelques bonus vous simplifient réellement la tâche, leur utilisation ne suffit pas à rendre Schizoid particulièrement facile. Le mode coop propose déjà un véritable défi, mais le jeu se montre beaucoup plus ardu lorsque l'on cherche à diriger les deux vaisseaux à la fois. C'est d'ailleurs avec ce fameux mode Uberschizoid que le titre prend toute sa signification : contrôler les deux unités à la fois relève d'une véritable gymnastique cérébrale. On note tout de même qu'il est possible d'activer des lignes anti-panique, deux traits qui lient les bords inférieurs de l'écran aux deux vaisseaux. Loin de polluer l'affichage, ces deux lignes permettent de visualiser rapidement quel stick dirige quelle unité. Mais même avec cette aide, ce mode reste réservé aux joueurs les plus acharnés qui n'ont pas peur de dissocier leurs deux hémisphères cérébraux.

Test Schizoid Xbox 360 - Screenshot 28Le classement des meilleurs scores fait plutôt froid dans le dos.

Si ces différents modes ne proposent pas du tout le même niveau de difficulté, ils offrent en revanche exactement le même contenu. Vous pouvez ainsi débloquer les différents niveaux en suivant le cours d'une campagne, ou revenir ponctuellement sur les environnements déjà visités. La campagne est ainsi constituée de 17 chambres, contenant chacune 7 niveaux. Vous disposez de 10 vies pour venir à bout d'une chambre. Si vous parvenez à passer un niveau sans en perdre une seule, vous décrochez alors une médaille d'or qui vous permet de ne plus effectuer le niveau en question lors de la campagne. Vous l'aurez compris, tout est fait pour que l'on s'acharne à décrocher des médaille d'or sur les niveaux uniques afin de faciliter la progression de la campagne. Lorsque votre ténacité vous aura mené au niveau 119, vous vous rendrez compte que le jeu est loin d'être fini puisque vous retrouverez une infinité de nouveaux environnements générés aléatoirement. Votre connexion au Xbox Live ne devrait qu'attiser un peu plus votre soif de high-scores. Si vous manquez d'amis connectés, vous aurez peut-être du mal à trouver des partenaires pour jouer en coopératif, mais vous aurez tout de même accès au classement qui recense les plus belles performances. Pour l'instant, c'est un Japonais qui tient le haut du podium avec 210 niveaux réalisés en Uberschizoid... A vous de voir si vous êtes prêt à relever le défi, quitte à griller quelques neurones au passage.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×