NBA Live 07

NBA Live 07

Les années se suivent et se ressemblent pour NBA Live, en ce qui concerne la version Xbox 360 en tout cas. Si l'on avait su encaisser les différences de contenu entre les versions PC et 128 bits d'un côté et Xbox 360 de l'autre l'année passée, on aura davantage de difficultés à admettre que le gameplay et les modes de jeu (mais surtout le gameplay) ne méritent pas l'attention dont jouit l'ambiance graphique. Les joueurs 360 devront donc patienter avant de bénéficier des principales nouveautés qui font la particularité de l'édition 07 sur PS2, Xbox et PC. Si l'on fait un listing rapide, on note l'absence des un-contre-un et de l'école de dunks pour ce qui est des modes de jeu et de tous les ajouts opérés entre les itérations 06 et 07 en terme de gameplay. Out le X-Factor, la prise en compte de l'intensité du match et de la dynamique des équipes, la décomposition en deux niveaux des compétences des Freestyle Superstars ou encore les passes sans contrôle. La version Xbox 360 empruntant donc un chemin différent des autres, on devient forcé de ne la comparer qu'à son aînée sur le même support. Le constat est forcément un peu plus glorieux.

Test NBA Live 07 Xbox 360 - Screenshot 2Le jeu est une véritable claque graphique à savourer surtout en HD.

Changement de discours donc. On note l'apparition des modes Dynasty, des concours de dunks, des concours de tirs à trois points et des all-star week-end. Le strict minimum pour un titre de cette trempe. Le mode Dynasty est bien calqué sur celui des autres versions, vous pourrez donc compter sur la gestion mentale des troupes, exclusivité de cette mouture 07. Là encore, on doit veiller à ne pas trop faire mumuse avec l'effectif pour ne pas miner le moral des joueurs. Il suffit donc de leur éviter d'accumuler les matchs complets en n'hésitant pas à user et abuser du turnover en fin de rencontre lorsque le score semble acquis. L'entente collective quant à elle influera directement sur le jeu de l'équipe et sur le bloc que forment cinq joueurs qui attaquent ou défendent ensemble. Le temps de jeu de chacun de vos joueurs, la gestion de la fatigue et les transferts sont quelques-uns des points susceptibles d'influer directement ou indirectement sur le moral de vos troupes. Mais au final, si votre groupe est constitué de très bons joueurs, leur talent prendra le dessus sur le reste à partir du moment où vous savez utiliser les compétences de vos tauliers. A l'inverse, exclusivité de cette version Xbox 360, la présence d'un éditeur de joueurs très développé dans lequel il existe toujours autant de possibilités, mieux organisées cette fois.

Test NBA Live 07 Xbox 360 - Screenshot 3Les concours de tris à 3 points ont tout ce qu'il faut pour coller à la réalité.

Les habitués des retransmissions télévisées des rencontres du championnat américain savent que les matchs NBA dépassent singulièrement le stade de simples rencontres sportives. Un match NBA, c'est un show. Un mot que maîtrise largement EA Sports puisqu'il rime avec effets de lumières en tous genres, ambiance surchauffée et effets graphiques hors-norme. A ce niveau, nous sommes gâtés, mille fois gâtés. L'atmosphère d'un match de basket n'est nulle part ailleurs aussi bien retranscrite. Entre les commentaires d'Eric Besnard et George Eddy d'une rare qualité, la présentation des joueurs par l'appel du speaker, les jeux de sons et lumières des salles américaines, les bruitages ultra-réalistes sur le parquet, la présence des temps morts en temps réel, la modélisation des visages des joueurs et des entraîneurs allant jusqu'aux expressions faciales des plus grandes stars de la NBA, on est véritablement scotché devant son écran. Une impression décuplée si l'on joue sur un téléviseur HD. Même les écrans de chargements (qui reprennent le concept d'entraînement rapide avec son joueur préféré) sont animés en fonction du mode de jeu sélectionné. Un laps de temps où la salle entière (qui sert d'accueil) est modifiée sous nos yeux. Un petit régal. Sans grande utilité mais un petit régal tout de même.

Test NBA Live 07 Xbox 360 - Screenshot 4Admirer les reflets sur le parquet.

Niveau gameplay, on n'accrochera pas forcément aussi rapidement que sur les autres supports. On regrette que les joueurs soient moins réactifs et peinent à faire tourner la balle rapidement en phase offensive ou à contrer l'adversaire en phase défensive. Un constat notamment flagrant lors des contres qui sont effectués toujours trop tardivement. Il faut donc énormément anticiper pour parvenir à enchaîner les crêpes ou même pour intercepter une passe. Frustrant lorsque la taille de notre contreur n'est pas suffisante pour prendre le dessus sur le pivot adverse. La lenteur des joueurs fait aussi pas mal de dégâts au moment choisi par le CPU pour effectuer une contre-attaque. L'IA adverse n'hésite pas, quel que soit le niveau de difficulté sélectionné, à profiter des errances de replacement de votre défense pour multiplier les deux ou trois contre un dans lesquels vous n'avez aucune chance de sauver un panier à deux points. Pour en terminer avec les imprécisions du gameplay, on notera encore une fois qu'il est délicat d'arrêter un joueur lancé dans une action individuelle déclenchée par l'utilisation de la touche de dunk ou celle de lay-up. A ce sujet, de nombreux marchés ne sont pas sifflés. Par exemple, si votre joueur utilise ses trois pas pour feinter un tir et qu'il se retrouve sur ses appuis, sans aucune possibilité et que l'on déclenche à ce moment-là un dunk, il prendra un pas d'élan supplémentaire pour écraser le ballon dans le panier pour peu qu'il se trouve trop loin du panneau...

Test NBA Live 07 Xbox 360 - Screenshot 5Les temps morts peuvent se vivre en temps réel.

Là où ce NBA Live 07 justifie vraiment son achat, c'est dans les possibilités multijoueur. Contrairement aux autres versions dépourvues d'un accès Online, celle-ci permet de jouer sur le Live et de profiter des téléchargements divers. Il est en effet possible de récupérer directement les effectifs NBA en fonction de l'actualisation des derniers transferts mais également d'accéder aux dernières infos sportives et à de nombreux résultats grâce au téléscripteur ESPN qui peut être intégré à tous les menus du jeu. Parallèlement, on a accès à une radio ESPN diffusant de récentes émissions ainsi qu'à des podcasts mis à jour toutes les vingt minutes. Plus que jamais, votre abonnement au Xbox Live sera amorti grâce à ces fonctionnalités exclusives et plutôt originales. Pour ce qui est des matchs Online, on retrouve un contenu classique : partie rapide, personnalisée, avec ou sans classement, tableaux statistiques mais aussi un mode coop où deux joueurs peuvent évoluer dans le même cinq. Voilà ce qu'il faut retenir du Live, assez complet, idéal pour affronter un humain qui n'aura pas forcément la même réussite que le CPU. Le bilan tangue entre une qualité graphique incontestable, une base de données complète et un mode Online sympathique d'un côté et un gameplay un peu en retard de l'autre, en mal de nouveautés et moins jouissif que sur n'importe quel autre support. Ou alors, EA doit faire le choix de passer du côté simulation, ce qui est une autre histoire...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site