NBA 2K9

NBA 2K9

Louée pour son réalisme et la complexité de son gameplay qui en font une pure simulation, la série NBA 2K n'est pas prête à virer de bord. Toujours aussi pointue, celle-ci propose cette année une version améliorée de NBA 2K8, jugée sans doute un peu trop radine en termes de jeu en ligne et de gestes techniques. Un certain nombre de corrections apportées font de son successeur un titre à la fois capable de concurrencer le rival au niveau des possibilités online et de proposer un jeu plus fun, un peu moins bridé et surtout plus proche des shows NBA dont on va se délecter une saison de plus. Mais c'est tout le gameplay du jeu qui profite cette année de retouches très significatives qui lui permettent de casser cette image de titre quelque peu rigide. Parallèlement, NBA 2K9 vient jouer sur le terrain de la concurrence en mettant pas mal de moyens dans le développement des attitudes des joueurs, plus personnalisées que jamais.

Test NBA 2K9 Xbox 360 - Screenshot 55Admirez les innombrables attitudes des protagonistes qui entourent le parquet.

Bien que les matches de NBA 2K8 aient toutes les peines du monde à découler sur des scores fleuves si l'on opte pour des quart-temps de 5 minutes, force est de constater que l'IsoMotion Pro apporte beaucoup au jeu de 2K Sports. Il s'agit d'un nouveau système de dribbles qui rend plus simple la réalisation de gestes techniques. Mais ne vous y trompez pas. Ne croyez pas pouvoir faire tourner en bourrique toute une défense en zone en caressant simplement le stick analogique. Le joueur ne doit en effet pas abuser de ces mouvements, comme il ne doit pas abuser des tirs à trois points, afin d'éviter de n'être trop rapidement distancé par une IA qui ne fait guère de cadeaux. La difficulté ne vient donc pas de la réalisation du geste en soi mais bien du timing qui peut tout autant permettre de perforer une arrière-garde comme faire perdre la balle et proposer un contre facile au cinq adverse. Concrètement, la plupart des gestes techniques nécessitent de combiner le stick analogique gauche et l'une des deux gâchettes (ou les deux). Ainsi, le joueur peut feinter comme bon lui semble et profiter du centre de gravité très bas de certains meneurs de jeu pour enchaîner des crossover, step back et autres dribbles semi-renversés. Bien évidemment, la rapidité d'exécution du geste dépend avant tout des compétences du joueur. Vous ne ferez pas d'un pivot rebondeur un dribbleur de premier rang.

Test NBA 2K9 Xbox 360 - Screenshot 56Le concours de tirs à 3 points pour parfaire sa technique aux shoots longue distance.

Mais les nouveautés de gameplay ne s'arrêtent pas à ça. Désormais, le joueur peut changer de tir en plein saut en orientant le stick analogique droit dans n'importe quelle direction, que ce soit pour feinter un dunk ou un lay-up. De son côté, l'IA a également progressé et se veut adaptative à votre manière de jouer, qu'il s'agisse de vos coéquipiers comme de vos adversaires, et tout ça en temps réel. Grossièrement, si vous décidez de ne pas poser le jeu et d'accélérer le jeu à chacune de vos attaques, vos partenaires feront des appels dans la profondeur et vos adversaires se replieront plus rapidement. Evidemment, leurs réactions sont inverses si vous préférez construire lentement et profiter du temps de possession pour shooter quelques secondes avant le buzzer. Pour en terminer avec ces détails qui font toute la différence, notons un véritable travail de fond pour personnaliser un maximum les attitudes des joueurs, que ce soit pendant le match ou les arrêts de jeu. Ainsi, il n'est pas compliqué de reconnaître les tics des étoiles de la NBA quand elles shootent ou quand elles se préparent au lancer-franc. Un tir à trois points de Kobe Bryant n'a rien à voir avec le même shoot réalisé par Ray Allen. Autre exemple, si vous scorez avec Kevin Garnett, vous pourrez le voir se frapper la poitrine en regagnant sa raquette. Enfin, précisons qu'il est maintenant possible de gérer la distance qui sépare le joueur contrôlé du joueur qu'il a verrouillé et de choisir de le couvrir à droite ou à gauche, pour le forcer à jouer dans l'une des deux directions. Tout simplement génial.

Test NBA 2K9 Xbox 360 - Screenshot 57Chaque salle possède une réelle identité. Ici, celle de Celtics.

La forme a donc été soignée mais le fond également. On pense en priorité au mode Association qui a connu quelques ajustements dignes de ce nom. Il met dorénavant l'accent sur les ambitions de chacun des joueurs qui composent votre effectif via des critères de personnalité qui vont influer sur leur comportement sur le parquet. Vous connaîtrez ainsi à quelle position préfèrent jouer vos poulains. On salue également le nouveau système de recherche de talents, extrêmement complet, qui liste les espoirs en fonction des critères que l'on sélectionne pour ensuite pouvoir envoyer un recruteur les superviser. Enfin, des ateliers de développement interactifs ont été inclus afin de vous améliorer dans une douzaine de situations distinctes, des lancer-francs aux tirs à mi-distance en passant par les attaques intérieures et la défense de poste. Le jeu en ligne n'est pas laissé de côté avec la grosse nouveauté que sont les matches à 5 contre 5, permettant ainsi de jouer sans aucune IA. L'autre point fort du online est qu'il propose une mise à jour hebdomadaire des effectifs de la NBA afin que les joueurs connectés puissent jouir des derniers transferts effectués dans le championnat américain. Enfin, les amateurs de partage seront heureux d'apprendre que l'on peut mettre en ligne ses propres effectifs, ses propres paramètres et même les joueurs créés avec le nouveau système d'ADN joueur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×