MX vs ATV : Extreme Limite

MX vs ATV : Extreme Limite

Depuis notre aperçu de la fin du mois de janvier dernier, Mx Vs ATV : Extreme Limite n'a pas eu le temps de passer par la case lifting ou contrôle technique. Autrement dit, les nouvelles ne sont guère fraîches et les sensations identiques, à tous les niveaux. S'il ne faut donc pas espérer de ce premier épisode nouvelle génération une expérience de jeu particulièrement grisante, sachez d'entrée qu'il est impossible de trouver plus complet, tous supports confondus, dans ce genre-là. La liste des catégories concernées est plutôt impressionnante et le souci de l'équipe de développement de ne mettre de côté aucune discipline assez clair dès le début, avec des menus qui annoncent la couleur d'entrée. Si le gameplay mouline dans un registre arcade connu de tous depuis déjà quelques années et les précédents MX et ATV, le contenu du jeu fait honneur au combiné des deux licences. Reste à savoir si cette exhaustivité suffit à farder le retard concédé en termes de sensations, avares en réalisme et souvent trop similaires d'une classe à l'autre.

Test MX vs ATV : Extreme Limite Xbox 360 - Screenshot 124Ce genre de course à deux roues en arène aura rapidement votre préférence.

Mx Vs ATV : Extreme Limite, c'est donc un contenu solo et multi sans réelle faille, respectueux du public qui a craqué pour ces courses tantôt disputées dans des arènes immenses, tantôt dans des lieux plus exotiques, souvent désertiques. Tout y passe, du Moto-Cross au Supercross en passant par le Supermotard, l'Opencross, le Poids Lourd, la Mini-moto, l'Enduro et même le Freestyle, qui avance une importance cependant très relative, que ce soit par le nombre d'épreuves disponibles ou par l'intérêt très limité d'effectuer des figures aériennes pendant les courses. S'il manque sans doute de vrais modes championnats consacrés à chacune de ces disciplines, la liste de véhicules suffit amplement à assurer une longévité digne de ce nom. Motos, mini-motos, monster trucks, quads, pick-up, buggys, caddies, ORV... Le tout éparpillé parfois un peu maladroitement dans des compétitions mélangées çà et là aux quatre coins des modes Tournoi X-Cross et Série. Mais ce côté est partiellement assumé par la volonté d'éviter une certaine répétitivité des courses et donc, de faire l'impasse sur des épreuves interminables. Quoi qu'il en soit, le solo vous occupera un joli moment, au même titre que le multi qui s'appuie à la fois sur un écran partagé sur la même machine et un Online qui peut accueillir jusqu'à 12 utilisateurs. Les fondations sont donc solides mais là où le bât blesse, c'est bien en termes de gameplay, trop juste pour se détacher du lot.

Test MX vs ATV : Extreme Limite Xbox 360 - Screenshot 125Les buggys offrent une conduite assez déroutante.

C'est donc bel et bien sur la piste que Mx Vs ATV peine à trouver ses marques. Techniquement pour commencer. Le jeu souffre d'un clipping parfois indigeste sur des textures de sols où des arrière-plans pourtant sommaires et d'un certain nombre de bugs de collisions mal gérées avec des éléments du décor. Qu'importe, la plastique a le mérite d'être correcte et l'animation, en dépit de saccades persistantes, en progrès, notamment sur la physique des engins. Concrètement, le gameplay a de son côté tout du jeu d'arcade lambda, de l'IA bourrine à l'absence de dégâts en passant par des réactions des bolides plus ou moins adaptées au terrain. D'ailleurs, on aura tendance à privilégier la conduite sur deux-roues tant on peine à ressentir le poids des trucks ou des autres 4X4, alors que les motos offrent des sensations assez agréables de leur côté. Des motos qui permettent au pilote d'effectuer toutes sortes de figures au moment des sauts, afin de gagner des points qui s'avèrent au final assez superfétatoires. Pour cela, le joueur doit adopter un timing assez précis pour réussir ses backflips et autres gestes pour enflammer la foule. En bref, Mx Vs ATV a de sérieux atouts de son côté mais se contente de très peu manette en mains. Une suffisance qui ne lui permettra pas de convertir ceux qui tournaient déjà le dos au genre.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site