Madagascar 2

Madagascar 2

Si vous avez raté un épisode, sachez que Madagascar était un film d'animation des studios DreamWorks qui met en scène les pensionnaires d'un zoo new-yorkais. Guidés par une bande de pingouins totalement givrés, Alex le lion, Marty le zèbre, Melman la girafe et Gloria l'hippopotame se retrouvaient malgré eux sur l'île de Madagascar. Vous ne serez pas vraiment étonné d'apprendre que cette grosse production s'apprête à accueillir une suite. Les animaux veulent retrouver leur ville et remettent en route une vieille carcasse d'avion avec l'aide des lémuriens locaux. Malheureusement, leur voyage prend fin dans la savane africaine où ils seront confrontés à leurs homologues sauvages. Tout comme le premier film, la sortie de cette suite s'accompagne naturellement d'une ribambelle de jeu exploitant la licence. Vous pourrez donc diriger ces animaux paumés dans leurs pérégrinations africaines, mais ne vous attendez pas à vivre de trépidantes aventures, il faudra plutôt vous contenter d'un enchaînement d'activités très inégales.

Test Madagascar 2 Xbox 360 - Screenshot 7L'objectif à remplir est toujours clairement désigné.

On se souvient que la première adaptation de l'univers de Madagascar ne permettait pas de choisir librement l'animal que l'on incarnait : on vous assignait automatiquement l'un des protagonistes en fonction de l'action qui vous était demandée. Besoin d'effrayer un pauvre petit oiseau ? Le rugissement d'Alex lui file une peur bleue. Un rocher bloque le passage ? Gloria et sa forme suranimale vous déblaie la route. On retrouve le même principe dans ce Madagascar 2 puisque les 13 niveaux du jeu sont découpés en petites séquences avec à chaque fois un objectif bien précis à remplir. Vous serez ainsi amené à disputer une course avec des zèbres sauvages, à utiliser une canne à pêche pour récupérer des objets donnés, à soigner des girafes ou encore à conduire un engin volant pas vraiment conventionnel. On pourrait se féliciter d'une telle diversité, mais celle-ci se fait au détriment de la liberté d'action. Le jeu aurait très bien pu être une réussite tout en proposant une progression linéaire et en suivant scrupuleusement le scénario du film. Malheureusement c'est loin d'être le cas et à force de passer du coq à l'âne à tout bout de champ, on en finit par perdre le fil conducteur de l'histoire, d'ailleurs le jeu ne suit que très vaguement la trame du film.

Test Madagascar 2 Xbox 360 - Screenshot 8Les mini-jeux ne sont pas vraiment passionnants.

Mais alors que reste-il à cette adaptation ? Pour commencer, il faut reconnaître que le simple fait de diviser les niveaux en accumulation de petites activités permettra aux plus jeunes de progresser sans grande difficulté. On peut même parfois se demander si le jeu n'est pas tout simplement trop simple et s'il apportera le moindre défi au joueur débutant. On remarque au passage que la durée de vie du titre se trouve rallongée par le simple fait qu'il faille revenir dans les niveaux déjà visités pour récupérer les singes qui s'y cachent. Ces braves primates vous serviront en effet de main d'œuvre pour construire la nouvelle machine volante qui vous permettra de quitter ces régions sauvages. Si vous êtes toujours à la recherche d'un peu de contenu supplémentaire, vous retrouverez dans ce Madagascar 2 le même genre de mini-jeux que dans le premier épisode. Entre les jeux de rythme et le mini-golf, ce sont ainsi 10 activités qui vous attendent et qui vous permettront de défier jusqu'à trois adversaires. Ces mini-jeux sont réellement d'un intérêt inégal, vous risquez fort de finir endormi la bouche ouverte si vous vous lancez dans le multijoueur. En conclusion, Madagascar 2 n'est pas plus intéressant que son prédécesseur, même les amateurs du film d'animation ne trouveront pas réellement leur compte avec cette adaptation.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site