Import Tuner Challenge

Import Tuner Challenge

Comme son nom l'indique, le jeu développé par Genki se consacre entièrement à la capitale nippone et aux longues autoroutes qui la bordent. L'essentiel se joue donc sur les performances pures des voitures et notamment en terme de puissance où toutes les pièces sont bienvenues pour booster les capacités des moteurs à leur maximum. La périphérie de Tokyo se compose en partie d'interminables axes routiers où les vitesses de pointe dépassent régulièrement les 250 km/h si tant est que la circulation le permette. Justement, dans ce volet, le trafic s'avère particulièrement faible, comme si les véhicules tiers étaient au courant des défis lancés sans arrêt entre membres de gangs ennemis, toujours prêts à frimer et à exhiber les derniers vinyles ou néons venus s'ajouter aux innombrables modifications opérées sur la carrosserie de voitures de série transformées en véritables bolides. Des membres qui s'empileront dans la liste de ceux qu'il faudra battre pour voir le bout du jeu, que ce soit en fin de soirée, au milieu de la nuit ou en début de journée.

Test Import Tuner Challenge Xbox 360 - Screenshot 15Avant...

Import Tuner Challenge est sans doute le premier titre du genre à délaisser quasi volontairement le gameplay au profit du tuning. En effet, la jouabilité se veut très basique, sans véritable sensation et plutôt calquée sur la conduite type des Need For Speed. Arcade donc, aussi bien dans le comportement de la voiture que dans son interaction avec l'environnement et notamment les barrières ou rails de côtés, principaux ennemis du joueur en dehors de son adversaire d'un soir. On retrouve donc un système de caméra mobile, qui s'avance lors des freinages et qui s'éloigne au moment de l'accélération. Une habitude qui se prend vite mais qui n'est pas sans répercussion sur le plaisir de jeu. On optera donc plutôt pour la vue ras du sol, permettant d'appréhender les virages plus facilement, de les voir arriver plus rapidement et surtout d'avoir une réelle impression de vitesse, ce qui n'est pas le cas de la vue intérieure, techniquement bien pauvre de surcroît. Les contacts avec l'IA ou les civiles se font à coups de rebonds ou de poussettes sans que ceux-ci n'influent sur votre monture. En revanche, on évitera au maximum ce genre de mésaventure puisque les moindres touchettes peuvent vous faire perdre l'avance qui est la vôtre ou vous écarter définitivement de la course à la première place.

Test Import Tuner Challenge Xbox 360 - Screenshot 16...après. Notez la différence ! Et le tout en quelques minutes seulement (et 400 000 crédits utilisés) !

La progression du jeu est elle aussi classique dans le genre. Dès le début du mode histoire, à l'aide de quelques trois millions de crédits, on s'offre un premier modèle de série parmi un choix assez restreint d'une quinzaine de véhicules parmi lesquels une Mazda RX-8, une Nissan Silvia, une Nissan Skyline ou encore une Toyota Supra. A partir de là, le passage au garage s'impose et c'est là qu'une multitude de possibilités vont s'offrir à vous pour créer de toutes pièces la voiture de vos rêves. Extrêmement complets et très accessibles, les menus fourmillent de tout ce dont peut rêver un assidu du tunning. Roues, jantes, bas de caisse, carrosserie, calandres, néons, spoilers, entrées d'air, feux avants, feux arrières, feux antibrouillard, ailerons, pots d'échappement, vinyles, portes, plaque d'immatriculation, stickers, sièges, volant, ton intérieur, etc. Tout est modifiable de sorte à ce que l'on ne reconnaisse plus sa propre voiture, seulement quelques minutes après avoir fait parler son imagination et ses envies. A côté de cela, les performances de la voiture peuvent elles aussi faire l'objet de nombreuses améliorations. Si la liste est moins impressionnante, elle n'en est pas moins conséquente : transmission, embrayage, suspensions, freins, pneus et nitro. Là aussi, c'est grâce à l'argent glané dans les défis que vous pourrez faire évoluer votre véhicule et lui ouvrir ainsi les portes de nombreux quartiers de Tokyo.

Test Import Tuner Challenge Xbox 360 - Screenshot 17L'utilisation de la nitro est accompagnée d'un effet de flou.

Le parkings de la ville sont effectivement l'un des moyens les plus courts pour trouver des adversaires à votre taille. En fonction de la puissance de votre protégée et de votre expérience, ceux-ci accepteront ou refuseront d'engager un duel avec vous. L'autre moyen est de se faire un peu d'argent de poche est d'aller chercher des "rivaux" sur l'autoroute. Une icône indique leur emplacement, il suffit alors de les rejoindre (ce qui se fait assez rapidement malgré la longueur des axes), de faire un bref appel de phare pour signaler sa présence et la course peut commencer. Elle pourra alors se dérouler de différentes manières. Soit classiquement, avec un point à rallier en premier, soit en fonction de l'écart qui vous sépare de votre adversaire. Si vous êtes en tête, plus il sera distancé, plus vite sa jauge diminuera. Lorsqu'elle se vide entièrement, vous remportez le défi. Evidemment, cela est valable dans un sens comme dans l'autre. Si l'IA est coriace, c'est durant les face-à-face du mode Online que vous pourrez défier tous les types de joueurs et ainsi exhiber vos créations grâce au partage de ralentis. Attention tout de même puisque en fonction de votre abonnement, vous n'aurez pas accès à tous les modes de jeu. Le Silver se limite aux contre-la-montre. Seul le Gold permet de joueur contre un abonné du Xbox Live.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site