Fuzion Frenzy 2

Fuzion Frenzy 2

Peut-être vous souvenez-vous vaguement du premier Fuzion Frenzy sur Xbox. Eh bien, c'est connu, on ne change pas une formule qui rame. Pas de revirement majeur, pas de refonte complète du gameplay ni même du design général, Fuzion Frenzy est immuable et traverse les ans sans véritablement se bonifier. On retrouve donc toujours un peu plus de 40 mini-jeux très courts et pas franchement très inspirés, ainsi qu'un système articulé autour d'une sorte de tournoi télévisé entre plusieurs compétiteurs adeptes des tenues disco fort appréciées il y a quelques années. Dès ce premier paragraphe, on met donc le doigt sur le problème majeur du titre : Fuzion Frenzy 2 n'améliore en rien son prédécesseur.

Test Fuzion Frenzy 2 Xbox 360 - Screenshot 62Une bonne connaissance de votre pad est parfois nécessaire.

Commençons donc par une petite piqûre de rappel pour ceux qui auraient déjà oublié, avec raison, le soft du studio Blitz Games. Le pitch (non, pas le sponsor de l'Olympique Lyonnais) évoque incontestablement celui de Tournament ou de Running Man, l'hémoglobine et les lance-roquettes en moins, encore que... Bref, dans un futur indéterminé, le gouvernement terrien qui avait mis un terme à ce tournoi étrange en l'accusant de troubler l'ordre public et d'inonder les écrans plasma du monde entier, revient sur sa décision et relance le projet. Les bureaucrates semblent voir en cette compétition télévisée un moyen efficace d'inciter une population toujours plus nombreuse à se dépasser et à émigrer vers d'autres planètes, théâtre des différentes épreuves du concours. Les 6 meilleurs joueurs du vieux tournoi sont donc sortis de leur retraite anticipée à coups de rangers dans le popotin et placés sur le devant de la scène dans ce Big Deal des temps modernes. On voit donc ici se profiler la seule véritable "nouveauté" de Fuzion Frenzy 2 : ses planètes, au nombre de 7, qui offrent chacune un environnement répondant à une thématique précise.

Test Fuzion Frenzy 2 Xbox 360 - Screenshot 63Je crois qu'il est surtout temps de te recoiffer.

C'est donc sur le monde des machines, une planète recouverte d'océans, ou sur un planètoïde volcanique, voire sur un monde gelé qu'il faudra défier 3 autres enragés, dirigés par une I.A. vindicative ou bien des amis tolérants. On aura ainsi le choix de se lancer dans une sorte d'émission télévisée présentée par un Thierry Ardisson futuriste et clairement horripilant, ou bien de tenter sa chance dans des mini-jeux que vous choisirez à partir d'une liste. Le mode tournoi offre seulement la possibilité d'user de cartes bonus avant chaque épreuve afin de multiplier votre score final ou au contraire de réduire celui de vos adversaires. Ce système change d'ailleurs les scores de manière assez aléatoire. La logique semble avoir été laissée de côté et de fait, il n'y a que peu ou pas de stratégie dans le choix de votre carte bonus.

Test Fuzion Frenzy 2 Xbox 360 - Screenshot 64Tron version Fuzion Frenzy.

Malheureusement pour Fuzion Frenzy 2, la plupart des jeux proposés ne sont pas très enthousiasmants et manquent cruellement d'originalité. Comme le veut le genre, il n'y a qu'un seul objectif par mini-jeu ainsi qu'un nombre limité de boutons à utiliser. Les règles sont bien évidemment annoncées avant chaque défi et il ne sera pas bien compliqué de comprendre ce qu'on attend de vous. On devra donc collecter des pièces tout en essayant d'éjecter vos adversaires hors du ring, ou encore taper quelques combinaisons de touches le plus rapidement possible afin de faire sauter votre personnage sur des rondins et lui éviter de finir dans un torrent de lave. Bien sûr, quelques-uns sont amusants, mais dans l'ensemble on a plutôt affaire à des activités sans grand intérêt et répétitives.

Test Fuzion Frenzy 2 Xbox 360 - Screenshot 65Ici, il faut éviter les corps célestes qui barrent votre route.

Tiens, prenez par exemple cette espèce de combat de catch entre les différents participants. Quasiment toutes les planètes vous le resserviront, avec quelques nuances quant à l'environnement mais au final, c'est toujours la même chose qui revient. Même combat pour les courses d'obstacles qui se font bien trop présentes. Tout comme le premier volet, on aura donc bien souvent l'impression de refaire les mêmes activités encore et encore. Autre point noir, les quelques mini-jeux qui auraient pu constituer un challenge amusant pour une bande de potes, ne sont pas forcément très jouables. On pensera notamment à la version remaniée de Tron qui est aguicheuse au premier abord mais qui s'avère ratée. Les motos vont trop vite dès le début, l'arène circulaire n'est pas ce qu'il y a de plus adapté et l'action n'est de plus pas très lisible.

Test Fuzion Frenzy 2 Xbox 360 - Screenshot 66Votre objectif : couler vos voisins !

On ne pourra même pas se tourner du côté de la réalisation Dreamcastienne pour se consoler de nos maux et de la disparition soudaine de nos précieux euros chèrement acquis. Les personnages, comme j'aime à le dire, ont autant de charisme que des horodateurs recouverts de déjections de pigeons, et c'est simplement en se souvenant de leur couleur que vous pourrez les distinguer les uns des autres. Voilà quelque chose de très agréable pour nos amis les 101 daltoniens. On est donc bien loin de l'excellent casting décalé d'un Mario Party. Bref, Fuzion Frenzy 2 n'est pas transcendant et c'est seulement grâce à l'absence de concurrents directs sur la console de Microsoft qu'il devra son salut. Et encore, certains titres du Xbox Live Arcade apporteront peut-être plus de plaisir à un groupe de potes...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site