Excite Truck

Excite Truck

Excite Truck porte bien son nom. Lui qui décide d'inventer une nouvelle fonctionnalité aux quatre roues motrices, celle de planer dans les airs. Des 4X4 classiques dans leur apparence, plutôt soignée mais pas trop, très ordinaires en somme. Pourtant, sous leurs faux aspects de véhicules lourds, très terre à terre et pas franchement faits pour dévorer des kilomètres à grande vitesse, ils vont rythmer des courses endiablées où tout est question de doigté, de finesse et, bien que cela puisse paraître inapproprié, de tactique. A l'aide d'une Wiimote tenue évidemment horizontalement, le joueur se doit de combiner les allers et retours entre deux axes. Le premier pour orienter la bête de droite à gauche en multipliant les braquages/contre-braquages et le second pour la faire planer dans les airs et atterrir sur ses quatre roues en tirant la manette vers soi et en la poussant vers l'avant, tel un pilote de Boeing. Le tout en n'omettant pas des croix directionnelles ayant une fonction commune : celle de booster la vitesse du bolide. Des commandes à la base simples mais qui vont requérir un timing aux petits oignons pour en faire un bon usage et décrocher un maximum d'étoiles. Ces satanées étoiles...

Test Excite Truck Wii - Screenshot 3Les décors du jeu sont exclusivement ruraux. Pas de gratte-ciel ou de nuage de pollution à l'horizon.

Satanées pourquoi ? Tout simplement parce qu'elles sont l'essence même du jeu et vous permettront ou non d'accéder à la course suivante, au championnat suivant, à la difficulté suivante. Elles se glanent de deux manières. La première, vous le devinez, consiste à terminer l'épreuve dans le quinté de tête puisque c'est l'objectif principal de tout jeu de courses qui se respecte. Toutefois, seule la première place (50 points) est vraiment récompensée, les autres se partagent les miettes (respectivement 25, 15, 10 et 5 points). La seconde, en enchaînant mouvements et cascades tout au long du tracé, sans trop s'occuper de ce que font les cinq autres furieux. Déraper, voler, planer, se réceptionner parfaitement, pratiquer du hors piste, effectuer des rotations aériennes, déclencher le turbo au bon moment, foncer sur ses adversaires, les forcer à l'éjection et se "crasher joliment" sont autant de figures qui, en fonction de leur durée et de leur qualité, vous feront engranger d'une à cinq étoiles. La bonne réalisation de chacune de ces actions dépend logiquement du dénivelé du tracé et des obstacles qui le composent, notamment lorsqu'il s'agit d'arbres ou de rochers, contre lesquels il est très facile d'aller voltiger. De quoi casser le rythme. En fait non, puisque les développeurs ont intelligemment inclus une jauge de ré-accélération qu'il faut remplir en bourrinant sur la touche 2, de sorte à ne perdre que quelques hectomètres sur ses opposants. Et ça marche.

Test Excite Truck Wii - Screenshot 4Dans Excite Truck, on est aussi souvent en l'air que sur le tracé.

D'autres subtilités viennent nourrir un gameplay finalement gonflé en terme de possibilités si l'on prend en compte la relative simplicité apparente du jeu et son orientation très, très, très arcade. On pense notamment aux "déclencheurs" qui, une fois activés par votre passage, modifient carrément l'aspect de la route, transformant un tracé plat en tremplin ou un parcours accidenté en petit lac. Ils peuvent également provoquer un éboulement de pierres ou l'activation d'un pont-levis en pleine course. Dans le cas d'un tremplin, apparaissent alors des anneaux dans lesquels il faut s'efforcer de passer successivement, toujours dans l'optique de remplir sa réserve d'étoiles. Ce n'est cependant pas tout. Le turbo étant illimité et surtout banalisé par son utilisation très fréquente, l'idée d'un "POW" rendant la progression plus simple et la voiture indestructible a été privilégiée, prenant la forme d'une invincibilité temporaire durant laquelle rien ni personne peut vous résister. Un passage éphémère durant lequel votre moteur n'a plus aucun risque de surchauffe, ce qui n'est pas le cas durant l'utilisation du turbo classique, à manier avec prudence donc. Excite Truck a ainsi la particularité de donner une importance capitale à l'environnement et à son évolution durant les courses. Un décor qui n'en est donc pas vraiment un, capable de vous faire triompher avec gloire ou perdre bêtement.

Test Excite Truck Wii - Screenshot 5Une réception sur les quatre roues vous donne accès à un boost supplémentaire.

Passée cette étape que je qualifierais de descriptive, il est bon de livrer mes impressions sur ce grand n'importe quoi. En effet, et même si la Wiimote répond relativement bien, il est parfois bien difficile de ne pas admettre être passé à travers tous les dangers sans une chance démentielle. Et lorsque ce n'est pas le cas, on peste contre une maniabilité pas totalement en phase avec le tempo imprimé par les courses. Autrement dit, il aurait été préférable que l'inclinaison de la manette influe plus rapidement sur la voiture, qui a une forte tendance à sous-virer puisqu'on arrive la plupart du temps beaucoup trop vite dans les virages mais qu'il est quasiment défendu de freiner, faute de quoi l'IA se fait une joie de passer ou de repasser en tête. Si certain objectifs d'étoiles se remplissent sans trop forcer, d'autres exigeront de vous une grande constance durant les quelques minutes de course qu'il faut passer à conserver la tête tout en multipliant des cabrioles parfois un peu inutiles. Exemple le plus flagrant, les rotations aériennes horizontales de 180, 360 ou 720 degrés dont la réalisation demande de combiner avec beaucoup de touches sur un laps de temps très limité. Tout cela pour dire que ne joue pas correctement à Excite Truck qui veut. Sans être compliqué, il s'avère parfois un peu trop pointilleux pour un titre arcade. Toutefois, les heures de pratique permettent de voir s'estomper petit à petit ces moindres défauts.

Test Excite Truck Wii - Screenshot 6L'essentiel est de surveiller la température du moteur pour éviter une probable surchauffe.

Comme de nombreux jeux exclusifs au support, le contenu de Excite Truck se contente de peu, voire de très peu. En solo, et après avoir passé la vingtaine d'exemples du didacticiel, au passage très utile, on fonce tout droit dans le mode arcade (possédant deux étages de difficulté) composé de 19 courses réparties en quatre coupes qui nous font voyager partout dans le monde, à la découverte de la flore du Canada, de la Chine, de l'Ecosse, de la Finlande, des Iles Fidji ou du Mexique, au volant de dix trucks différents (dont trois seulement débloqués par défaut). Des véhicules dont on évalue la qualité à travers leurs caractéristiques de vitesse, de vol, de turbo et de tenue de route. Une fois ces épreuves réussies, il est bon de se pencher plus précisément sur le mode défi, un peu plus raffiné mais tout aussi rythmé. Trois types de défis sont alors proposés : le slalom, les anneaux et la destruction. Le premier, comme son nom l'indique, consiste à passer entre des portes lumineuses dont la largeur rétrécit petit à petit. Le second reprend un principe similaire mais avec des anneaux pendus en l'air, au sommet de côtes ardues. Le dernier est tout aussi brut de décoffrage dans la mesure où l'objectif est d'éliminer chacun des concurrents en rentrant joyeusement dedans. On terminera avec le mode deux joueurs (qui n'est accessible que si l'intégralité du didacticiel a été réussi) très succinct et malheureusement pas vraiment boosteur de durée de vie.

Test Excite Truck Wii - Screenshot 7Un compteur de vitesse serait utile dans ces moments-là.

Nous conclurons en notant qu'un certain nombre de récompenses se débloquent au fur et à mesure de la réussite de cascades en courses, garnissant ainsi une galerie de trophées résumant vos exploits, en guise de records à battre et à re-battre. Pas de quoi augmenter la longévité du jeu de plus d'une heure ou deux cependant. C'est en ce sens l'un des points noirs d'Excite Truck. Il se termine très vite, sans doute trop vite, et son multi souffre de l'absence de jeu en réseau sur la machine de Nintendo. Graphiquement sympathique, techniquement correct, un peu discret au niveau de la bande-son et jouable sans être plus amusant que cela, le jeu de Monster Games possède sans doute autant de qualités que de défauts. Il pourra plaire aux joueurs déçus par les premiers portages (Cars, Need For Speed Carbon) ou les ratés d'Ubisoft (Monster 4X4 World Circuit, GT Pro Series) mais se verra rapidement rangé au rang de simple distraction. Malgré tout, on attend déjà une potentielle suite, qui, si elle prend en compte les quelques loupés de son aîné, aura indiscutablement sa chance auprès de tous les types de publics.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×