Dave Mirra BMX Challenge

Dave Mirra BMX Challenge

Si l'évaluation et la notation de certains jeux Wii peuvent poser quelques cas de conscience, fébrile que l'on peut être au moment de juger un gameplay forcément original ou une réalisation qui s'assoit entre deux générations de consoles, ce n'est pas le cas avec Dave Mirra BMX Challenge qui facilitera la tâche de n'importe quel testeur. La licence déjà en perte croissante de vitesse ces dernières années n'a pas su exploiter une machine et surtout une manière de jouer inadaptées au genre, à tous les étages. Les fans de tricks vont bouffer la feuille en tentant inlassablement d'apprivoiser des commandes mal fichues qui doivent leur inefficacité à une "mal-exploitation" de la Wiimote et à une ultrasensibilité de la direction. Deux contraintes qui font de ce titre un exemple de ce qui est à éviter sur Wii même si tout n'est évidemment pas bon à jeter. On aimerait vraiment savoir ce qu'en pense ce bon vieux Dave.

Test Dave Mirra BMX Challenge Wii - Screenshot 86Pour grinder, le joueur doit maintenir la Wiimote à l'horizontale et appuyer sur deux touches en même temps.

Une fois le stade de la déception digéré au vu d'une réalisation très sommaire et qui n'a rien de plus que les premiers jeux de la précédente génération de machines, le joueur va vite accuser le coup en pestant contre une jouabilité qui n'a pas dû être bêta-testée. Le Nunchuck n'étant pas utilisé, c'est la Wiimote qui cumule toutes les fonctions : direction, exécution de tricks et grinds. Et non sans mal puisqu'il faut faire avec une touche Z non utilisée, la combinaison pas évidente des croix directionnelles et de la touche 2 et surtout l'incapacité chronique du rider à sauter suffisamment haut pour attraper une barre ou un rail. Si l'on ajoute à cela une direction quasi incontrôlable, le plaisir d'évoluer dans des environnements aussi fournis en obstacles en tout genre tourne rapidement au chemin de croix. D'ailleurs, la majeure partie des niveaux font l'impasse sur un paquet de rampes ou de rails, laissant la place à trop de décors inexploitables. Les rares points positifs sont la relative simplicité à réaliser des tricks aériens, faut-il encore réussir à conserver un équilibre permettant de se réceptionner sans se casser les dents ou quelques membres au passage. Car précisons que la physique des riders emprunte beaucoup, voire tout, à FlatOut et ses pantins désarticulés. Et ça fait tache.

Test Dave Mirra BMX Challenge Wii - Screenshot 87Certains environnements sont tout sauf propices à enchaîner des tricks...

Si la jouabilité a des allures de grand n'importe quoi, le contenu du jeu est un peu mieux loti même si la progression du mode Carrière va elle aussi subir les effets de ce gameplay bon à jeter. Remplir des objectifs pour accumuler un maximum d'étoiles se veut de plus en plus délicat et particulièrement pénible au fil du temps, en dehors des courses classiques mais dont l'intérêt se veut plus que limité. Heureusement, les développeurs sans doute conscients des faiblesses de leur bébé ont fait en sorte de proposer un contenu par défaut très fourni, sans que le joueur ait besoin de tout débloquer. Ouf. Les modes Exhibition et Multijoueur en local (jusqu'à 4, avec des modes exclusifs) permettent alors de se faire un peu la main, sans trop de réussite cependant. Notons qu'au total, le titre propose une douzaine d'environnements plus 15 riders aux looks bien personnels que l'utilisateur pourra même retoucher à souhait. Rien de bien transcendant cependant et en dépit d'une liste de tricks affolants (environ 80 en comptant les combinaisons), Dave Mirra BMX Challenge s'avère en dessous de tout et rend une copie quasi blanche sur ce support.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site