Cruis'n

Cruis'n

Si l'interface assez jacky nous laisse un temps penser que c'est le public de Need For Speed qui est visé, le gameplay nous renvoie très rapidement à Excite Truck, un jeu de courses très arcade et assez populaire qui a visiblement inspiré les développeurs de Midway. En tout cas, ceux-ci ont tenté de cloner le genre en emboîtant quelques images de synthèse de babes dans des décors aliasés au possible qui font penser aux pires jeux PSOne. En effet, la performance technique permet sans aucun doute d'apprécier Cruis'n comme la production la plus laide de la machine. Des environnements grossiers, des textures hideuses, une animation déplorable, une gestion des collisions radicalement absente, une interaction avec les décors des plus risibles, une physique des voitures complètement foirée... Toutes les tares possibles et inimaginables s'accumulent, comme s'il s'agissait d'un projet à l'état d'embryon que personne n'a encore bêta-testé.

Test Cruis'n Wii - Screenshot 9Une technique irréprochable.

Le gameplay n'impressionne pas davantage. Vous conduisez des sportives bourrées de nitro qu'il est possible d'améliorer très sommairement après avoir gagné des courses aux quatre coins des Etats-Unis. Le joueur va donc pouvoir upgrader sa vieille chignole en installant des kits de carrosseries, des kits moteurs et de très banales pièces, afin de suivre le niveau de l'IA qui augmente progressivement. Les tracés, fermés par des murs invisibles, sont en partie urbains et ont la particularité d'être de simples routes vous emmenant d'un point A à un point B. La présence d'un trafic tente bien de rendre plus technique la jouabilité mais les véhicules tiers ne ralentissent souvent que le temps d'une pirouette qui vous replacera à chaque fois dans l'axe de la route. La conduite demeure dont très bourrine, d'autant que les rares interactions avec les décors n'ont aucun effet sur votre bolide, qui, une fois lancé, ne s'arrêtera plus, même si vous coupez à travers champs ou manquez un virage serré. Le seul point positif de ce Cruis'n est d'être assez jouable, la détection de mouvements à la Wiimote ne souffre d'aucun temps de latence souvent constaté sur les jeux de courses de la machine.

Test Cruis'n Wii - Screenshot 10Il y en a au moins une qui prend du plaisir dans Cruis'n...

Le tout est de savoir si vous êtes capable de prendre un quelconque plaisir à tout défoncer sans trop faire attention à une IA qui insiste en masse sur les queues de poisson. Comme Excite Truck, Cruis'n mise beaucoup sur les tonneaux, les flips et les diverses cabrioles qui se succèdent pour rythmer les courses, sans grand intérêt au départ. Mais le résultat n'est pas là et la platitude du gameplay mêlée à une technique médiocre et à un contenu maigrichon vous convaincront très vite de jeter la boîte du jeu au fond d'un tiroir et de n'y retoucher sous aucun prétexte. En effet, les 30€ dépensés pour Cruis'n auront du mal à passer tant il n'y a rien de bon à se mettre sous la dent, en solo comme en multi. La durée de vie n'excède pas les deux heures de jeu, la douzaine de véhicules (Toyota Supra, Toyota Celica GT-5, Toyota MR2 Spyder, Nissan 350Z, Nissan Skyline, Pontiac Firebird, Pontiac GTO, Mitsibishi Eclipse, Mitsubishi Lancer Evolution, Dodge Charger...) s'avérant un peu juste pour un jeu de courses, d'autant que les comportements d'un modèle à l'autre sont rigoureusement identiques...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×