Brunswick Pro Bowling

Brunswick Pro Bowling

Essayant de retenir notre attention malgré un écran de présentation repoussant, cette simulation de bowling commence par la création d'un joueur, façon Sims triste. Les personnages grossièrement modélisés aux allures de beaufs sont tous plus déprimants les uns que les autres et semblent aussi enthousiastes que nous à l'idée d'entamer une partie. De la coupe de cheveux à la couleur des baskets, il est toutefois possible de les customiser dans les moindres détails. Une fois cela fait, on a le choix entre consulter son statut, s'entraîner, aller faire des emplettes au magasin, ou participer à des événements. Enfin, "événements" n'est pas le mot qui convient exactement. "Supplices" semble plus approprié quand on réalise qu'ils se ressemblent tous et qu'ils sont annoncés sur un tableau aussi austère que laid. Principalement, il y a surtout des nuits de ligue et des tournois. Composées de trois matchs à la suite, les nuits de ligue permettent de gagner de la réputation en vue justement de pouvoir participer aux tournois. Ces derniers vous opposeront alors à cinq adversaires chevronnés qu'il faudra impérativement battre pour remporter la mise et ainsi accéder à de nouvelles ligues. Les victoires permettent également d'améliorer les statistiques de son personnage et d'empocher quelques dollars à dépenser dans... un magasin Brunswick, forcément.

Test Brunswick Pro Bowling Wii - Screenshot 39On effectue le mouvement de balancier à la Wiimote.

Tout le monde connaît le principe du bowling consistant à faire tomber un maximum de quilles à chacune des manches disputées. Ici, le joueur se positionne, vise et lance la boule grâce à la Wiimote. On pourra également imprimer des effets de spin ou tenir compte du huilage de la piste. Les manipulations et les gestes sont globalement les mêmes que dans Wii-sports mais requièrent bien plus de précision. Brunswick Pro Bowling est donc moins accessible que le petit divertissement offert avec la console. Oubliez d'ailleurs le tutoriel pour apprendre à jouer, il n'y en a pas. Il appartiendra à chacun de se perfectionner dans son art en se formant individuellement. La précision finale d'un lancer dépend non seulement de la dextérité manuelle du joueur mais également des statistiques de son avatar et de l'équipement qu'il utilise. Ainsi, un personnage avec une faible endurance par exemple souffrira de la fatigue à la suite de plusieurs matchs et cela se ressentira sur le gameplay. A vrai dire, il n'y a pas que le personnage qui sera fatigué. En plus de la répétitivité inhérente à ce type de sport, des longueurs insupportables viennent alourdir les parties : impossible de zapper les prestations de vos adversaires ni de couper les replays à chaque spare et strike. Le rythme du jeu en est considérablement ralenti et le joueur se retrouve pratiquement autant spectateur qu'acteur. Au fond, c'est comme dans le vrai bowling me direz-vous, sauf que là, il n'y a pas la bande de copains avec qui discuter autour d'un verre en attendant que son tour arrive.

Test Brunswick Pro Bowling Wii - Screenshot 40L'argent durement gagné sera dépensé dans un magasin Brunswick.

Heureusement et c'est déjà ça, Brunswick Pro Bowling simule correctement le comportement physique des boules et des quilles. Le jeu prend en compte de nombreux paramètres afin de coller au plus près avec la réalité. C'est bien, mais cela n'a rien d'exceptionnel surtout quand la réalisation est aussi repoussante. En vérité, les graphismes et la bande-son feraient déjà honte à une Psone. De plus, Crave Entertainment n'a pas jugé utile de traduire les textes du jeu qui sont donc tous en anglais. Reste au final le mode multijoueur pour des parties conviviales. Hélas, la sensibilité de la Wiimote rend la prise en main difficile pour les néophytes qui préféreront la Jouabilité immédiate de Wii Sport. Un comble ! A noter que cette version Wii est bien plus chère que la version PS2 alors que le contenu est identique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site