Big Catch Bass Fishing

Big Catch Bass Fishing

Il fallait s'y attendre, la Wii s'y prêtait parfaitement ou presque, la pêche allait connaître son heure de gloire. Déjà installé sur le support, ce loisir réservé à des êtres calmes, patients et méticuleux, un peu tout l'inverse des qualités d'un joueur Wii moyen, joue une nouvelle carte pour vous faire découvrir les joies du lancer à la Wiimote. Une carte chance susceptible d'abriter à-peu-près tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi d'ailleurs, tant au niveau technique que du gameplay. L'aspect graphique est à la ramasse et les commandes s'avèrent imprécises et n'apportent rien au genre, pourtant déjà pourvu de productions daubesques comme rarement. Ce Big Catch Bass Fishing n'a pas tout du jeu à balancer dans les ordures mais peine à passionner, que ce soit dit d'entrée, que l'on soit coutumier de la chose ou non. Pourtant, nous nous sommes laissés tenter par ce titre développé pour des passionnés. Même si les passionnés ont tendance à ne troquer pour rien au monde ces moments de tranquillité qui vivent au rythme des plongeons forcés du leurre soigneusement accroché au bout de la canne.

Test Big Catch Bass Fishing Wii - Screenshot 1Ca, c'est un lancer de professionnel ou je ne m'y connais pas.

Une fois passé le cap des menus très "arcade", accompagnés par moments d'une voix masculine censée le guider, le joueur s'empresse, en tant que bon élève, d'aller voir du côté du didacticiel. Mais on ne va pas lui expliquer grand chose, tout juste les bases d'un bon lancer même si, d'une manière ou d'une autre, jeter la Wiimote dans tous les sens finit par se transformer en vrai bon lancer. C'est donc en pratiquant sur le terrain, ou plutôt, sur sa barque de pêcheur bien équipé, qu'il va faire la connaissance d'endroits retirés, d'une simple cascade à quelques rochers en passant par une cabane isolée ou un barrage fluvial. Les moins patients ne chercheront pas beaucoup plus loin et iront s'acharner sur des poissons rouges dans l'aquarium qui décore le hall de la maison puisque le gameplay est limité par les mouvements étriqués du pêcheur. Mais pas seulement puisqu'en dépit d'une option sympathique qui permet de modifier le type et la couleur du leurre en fonction de l'époque, du temps et de la profondeur des fleuves, les poissons demeurent plus ou moins figés sur leur position, entre deux mouvements de caméra incontrôlés. Certes, il leur arrivera tout de même de mordre à l'hameçon pour vous faire plaisir et vous donner envie de continuer à chercher les rares survivants d'une catastrophe naturelle digne de l'Erika. Ah non, pardon, ce sont simplement les graphismes du jeu...

Test Big Catch Bass Fishing Wii - Screenshot 2Un titre qui a techniquement beaucoup de mordant.

Donc clairement, nous ne voyons pas grand chose et sommes confrontés aux mêmes problèmes qu'en réalité, ce qui n'est finalement pas plus mal, limite réaliste. Mais en plus d'être contraint de faire avec ce sentiment de frustration, le joueur va devoir, une fois la poisson piégé, enchaîner toute une série de mouvements aléatoires, sous forme d'actions semi-contextuelles. Un petit coup en l'air pour ferrer, quelques déplacements latéraux pour éviter une trop forte tension sur la ligne et hop, l'entrée du dîner est dans la boîte. Dans le fond, tout ceci n'est pas forcément mal pensé, au contraire même, mais c'est le manque de possibilités dans le choix du lancer et la répétitivité de la chose, pas plus originale que n'importe quel jeu qui sévit dans la même catégorie. Et donc forcément, difficile de s'y retrouver, d'autant que le Nunchuk est particulièrement sous-exploité puisqu'il ne sert qu'à déplacer le bateau ou à enrouler la ligne. Quant aux modes de jeu, ils ne sont pas plus nombreux que l'aventure n'est passionnante : Tournoi, Chrono et Entraînement pour ce qui est du solo et un mode multi en Wi-Fi qui accueille jusqu'à quatre courageux utilisateurs. La Wiimote n'est pas prête de remplacer une bonne canne...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×