Anubis II

Anubis II

Anubis II fait partie d'une série de 3 jeux semblables, mais vendus séparément. Le scénario proposé par cet opus n'est donc qu'un prétexte pour exploiter un système de jeu similaire à celui des deux autres titres (Ninjabread Man et Rock'N Roll Adventures). Cette version s'inspire des légendes égyptiennes. Un esprit maléfique joue les trouble-fêtes et c'est tout un pays qui est plongé dans le chaos. Seul Anubis le tout puissant semble être capable de repousser les momies, les scorpions et autres insectes des sables. Armé du sceptre d'or de Râ, la divinité à tête de chacal va donc devoir partir à la recherche des pyramides d'or qui lui permettront d'accomplir sa mission. Ne cherchez pas ces informations au coeur même du jeu car celles-ci figurent uniquement au dos de la boîte du titre. Un choix regrettable qui ne permet pas de poser véritablement les bases de l'aventure.

Test Anubis II Wii - Screenshot 1Ambiance Egypte ancienne dans Anubis II.

Anubis II fonctionne par niveaux où chaque victoire vous permettra de revenir sur certains d'entre eux. Lorsque vous terminez un niveau et que vous rejouez celui-ci, un menu s'affiche pour vous indiquer d'autres modes de jeu possibles. La mise en place d'un tel système permet bien évidemment de rallonger la durée de vie du titre, peu fourni en tableaux. Les objectifs requis sont d'ailleurs plutôt répétitifs. Lors des parties dites normales, vous devrez parvenir à mettre la main sur 8 items pour atteindre le niveau suivant grâce à un téléporteur. Les environnements dans lesquels vous évoluerez sont alors aussi semblables que les tâches qui vous sont proposées. Aucun changement notable n'est à constater et les zones ont véritablement tendance à se ressembler. Les ennemis se comptent sur les doigts de la main et les nouveautés ont bien du mal à émerger au fil de l'aventure. Enfin, on note que pas mal d'indications restent disponibles à l'écran, ce qui permet au joueur de garder un oeil sur les éléments les plus importants du jeu, tels que le nombre d'orbes récoltées ou bien le niveau de la jauge de puissance de vos attaques qui augmente selon vos exploits.

Test Anubis II Wii - Screenshot 2Euh... oui... il faut descendre

Du côté technique, la traditionnelle combinaison Nunchuck / Wiimote reprend une nouvelle fois du service. Vous dirigerez donc notre tête de chacal à l'aide du stick analogique, alors que la plupart des commandes d'action s'effectueront à partir de la manette en forme de télécommande. Celles-ci sont relativement simples à réaliser mais demeurent en faible nombre. Pour attaquer vos ennemis au corps-à-corps, il vous suffit de balancer la télécommande Wii dans un mouvement latéral. Le second type d'attaque s'enclenche en pointant votre Wiimote vers votre écran et donc en visant vos cibles, ce qui vous permet de toucher vos ennemis sans trop vous en rapprocher. Ce choix demeure bien vite indispensable tant les attaques proches se font incertaines. La croix directionnelle permet quant à elle de recentrer à loisir la caméra du jeu ou d'opter pour différentes vues toutefois très semblables. Enfin, notons la possibilité d'effectuer sauts et doubles-sauts en remuant le Nunchuck vers le haut. Concrètement, la faible possibilité de mouvements permet au joueur d'assimiler les rudiments du jeu très rapidement, mais un temps d'adaptation n'en sera pas moins nécessaire. Votre personnage se veut en effet très rapide et la maniabilité n'a pas franchement tendance à suivre lors des phases de plates-formes. De même, les séquences de combat au corps-à-corps sont souvent très brouillonnes et font d'Anubis II un soft tout simplement mauvais.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site