Untold Legends : Le Royaume des Tenebres

Untold Legends : Le Royaume des Tenebres

Avec Le Royaume Des Ténèbres, Sony porte à bout de bras une franchise qui ne demandait qu'à exploser grâce à la puissance de la PS3. Le résultat a donc de quoi décevoir vu qu'après plusieurs heures de jeu, la pression a tendance à fondre comme neige au soleil. La faute en incombe surtout à une construction extrêmement mal fichue synonyme de niveaux se terminant rapidement alors qu'on restera des heures dans d'autres, et pas nécessairement les plus passionnants. Ainsi donc, on a bien du mal à comprendre les développeurs qui ont pris soin d'enchaîner les environnements différents dans la première ligne droite afin de donner du volume à leur bébé qui se dégonfle malheureusement de lui-même une fois arrivé à un long, très, très long passage dans des caves et autres grottes de cristal. Cet état de faits est étonnant (sans parler de certaines missions monstrueusement ennuyeuses qui se résument à taper du squelette dans un espace réduit pendant 15 minutes) et démontre bien que ce titre n'a pas dû avoir droit à des phases de bêta-test très poussées. Ceci est d'autant plus regrettable que le jeu a bien des atouts dans sa besace.

Test Untold Legends : Le Royaume Des Tenebres Playstation 3 - Screenshot 108Préparez vous à un long, très long voyage sous terre.

Bien qu'on reste dans une imagerie Fantasy très conformiste, notons tout de même qu'il est possible de jouer les trois personnages que sont le mage, le guerrier ou la farouche valkyrie, fière représentante du Girl Power en armure. Précisons cependant que si on peut jouer seul ou avec un ami sur une même console, un mode online permet des parties à 4 joueurs pour augmenter une durée de vie relativement courte malgré la trentaine de niveaux proposés. Par contre, pour rester dans le domaine de la difficulté, signalons plusieurs endroits particulièrement gonflants où vous devrez essayer de comprendre ce qui se passe à l'écran en faisant par exemple abstraction de la caméra qui se permet de changer d'angle sans prévenir. Certes, on peut bouger manuellement l'objectif mais ça ne résout en rien ces brusques changements d'angles de vue. L'autre soucis provient des phases de plates-formes requérant quelques sauts ici ou là. Pourquoi pas sauf que les sauts sont ici catastrophiques au possible, point barre ! Pour rester dans les choses qui fâchent, on pourra aussi mettre en avant un système de sauvegarde constitué d'orbes à activer moyennement concluant. Une fois encore, on constate que le tout aurait facilement pu être réglé en optimisant l'emplacement desdits orbes, par ailleurs relativement nombreux.

Test Untold Legends : Le Royaume Des Tenebres Playstation 3 - Screenshot 109Quelques boss viendront fréquemment vous donner un peu plus de fil à retordre.

En somme, ce segment d'Untold Legends a de quoi décevoir même si on se retrouve face à un hack'n slash défoulant dans la droite lignée d'un Baldur's Gate Dark Alliance. La customisation de notre personnage est assez poussée et passe par la récupération ou l'achat de pièces d'armures (tête, torse, épaules, jambes et pieds), l'obtentions de nouveaux combos ou l'amélioration de sorts et de nos propres caractéristiques. Ensuite, une fois dans le jeu, il suffira alors d'alterner coup fort et coup faible pour taillader tout ce qui ressemble de près ou de loin à quelqu'un qui nous veut du mal. Dans le doute, je vous conseillerai même de frapper n'importe-quel petit vieux, petite fille ou tout autre suricate ou ragondin à l'oeil torve croisant votre route, on ne sait jamais. Bref, vous aurez compris que ce titre ne s'adresse qu'aux fans purs et durs d'hack'n slash qui devront tout de même faire montre de beaucoup de tolérance afin de pardonner les niveaux rectilignes, le gameplay n'apportant rien du tout au genre ou le manque de fun intrinsèque.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site