Tiger Woods PGA Tour 08

Tiger Woods PGA Tour 08

Commençons par la création de votre golfeur, qui inclut une nouveauté bien sympathique. En effet, outre un éditeur toujours plus complet, Tiger Woods 08 vous propose d'utiliser vos propres photos pour créer un véritable double numérique. Il suffit de télécharger vos clichés sur le site officiel du jeu pour générer votre avatar photo et l'utiliser comme base de la création de votre golfeur. Une option bien pratique, que vous ne manquerez pas d'utiliser si vous devez affronter vos amis dans l'un des nombreux modes multijoueurs proposés : les animations des golfeurs bénéficiant toujours d'un soin tout particulier, vous prendrez un grand plaisir à voir chacun d'entre vous se livrer à ses manifestations de joie ou de colère en fonction de ses performances. Les plus grincheux argueront que cette option est un peu l'arbre qui cache la forêt, la réalisation graphique n'ayant pas subi le lifting tant espéré après un cru 2007 déjà perfectible. En cela ils n'auront pas tort : les personnages sont plus réalistes que jamais, mais les décors, peu retravaillés, commencent à dater. On est en droit d'être plus exigeant sur la qualité des textures, la modélisation du public, ou encore sur l'aliasing toujours trop prononcé. Mais s'il est regrettable que Tiger Woods loupe pour l'instant le coche de l'expérience visuelle next-gen, on peut aussi apprécier qu'EA Sports se soit davantage attelé à peaufiner le gameplay.

Test Tiger Woods PGA Tour 08 Playstation 3 - Screenshot 1Le retour du swing "trois clics" enchantera les adeptes de gameplay old school.

Celui-ci n'a pas changé dans ses fondements : depuis la version 2006, le swing s'effectue grâce à la combinaison des deux sticks analogiques. Le gauche vous permet de jauger la puissance de votre coup et de lui ajouter du fade ou du draw. Le droit sert à déterminer la trajectoire de la balle en l'air et à lui procurer notamment des effets de backspin et de topspin. La grosse nouveauté est la possibilité de passer à n'importe quel moment, d'une simple pression sur le stick droit, à un swing classique à base de trois pressions sur un bouton. Le retour de ce swing "trois clics" satisfera sans nul doute les vieux de la vieille qui avaient eu du mal à s'adapter aux contrôles analogiques. Il faut bien avouer que, s'il est moins intuitif, ce type de swing assure une bien plus grande précision sur le green grâce à la visualisation de la jauge de puissance. Autre aide au gameplay dans les phases de putt : une option permet de voir la ligne exacte que suivra votre balle. L'utilisation de cette fonction est judicieusement restreinte, et elle est impossible en mode Pro ; mais il s'agit d'une aide particulièrement utile pour les débutants. De toute façon, malgré une jouabilité toujours plus confortable, de nombreux paramètres restent à gérer (vent, dénivelés, bunkers...) avant d'enchaîner les Pars ou les Birdies. Tiger Woods reste plus technique que jamais, mais l'initiative de varier les gameplays et de proposer des aides de jeu permet à chacun d'y trouver son compte.

Test Tiger Woods PGA Tour 08 Playstation 3 - Screenshot 2Le Pro Shop vous permet toujours d'équiper votre golfeur avec les gains obtenus lors des compétitions.

Autre nouveauté de taille : l'évolution de votre golfeur dans le mode carrière a été revue. Il ne s'agit plus d'augmenter vos caractéristiques en leur attribuant des points gagnés au fil des épreuves. Dorénavant, vous devez prendre part à des "Entraînements Aptitudes" pour voir vos statistiques monter automatiquement dans le domaine associé (swing, approche, putting...). Ce système fera grincer les dents de ceux qui ignoraient jusque-là les phases d'entraînement pour se lancer directement dans les compétitions. Mais il est bien plus réaliste, et les épreuves d'entraînement consistent pour la plupart en des défis très amusants. Toujours dans ce souci de réalisme, les développeurs ont intégré un indicateur de confiance, basé sur vos performances antérieures, qui entre en compte lors de vos coups les plus délicats. Ces nouveautés mises à part, le mode carrière propose toujours un nombre incalculable d'épreuves et de défis sur des parcours variés, qui assurent au jeu une durée de vie exemplaire. Vous pouvez aussi compter sur les nombreux modes de jeu traditionnels, repris des versions antérieures, ou inédits comme le "Bingo bango bongo". Ce dernier vous oppose à un autre golfeur dans un duel au terme duquel 3 points sont attribués : un pour le premier à avoir touché le green (bingo), un autre pour le plus proche du trou (bango), et enfin un dernier pour le vainqueur au score (bongo). Amusant. Restent les options multijoueurs online, qui n'ont pas été laissées pour compte, avec notamment l'apparition du EA Sports Gamernet. Il consiste à mettre en ligne la sauvegarde de vos coups sur un parcours, afin que des joueurs du monde entier puissent se mesurer à vos performances. Une sorte de ghost mode vraiment sympathique, qui confirme que cet opus de Tiger Woods n'est pas qu'une pâle copie de son prédécesseur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×