The Orange Box

The Orange Box

Puisque certains semblent encore se poser des questions, rappelons donc que Valve a sorti sa nouvelle fournée de jeux sous de multiples formes, même si dans les faits, les seuls à avoir un relatif choix sont les joueurs PC. Sur ce support, vous avez en effet la possibilité d'acheter chacun des titres séparément ou bien de vous offrir le pack complet Orange Box comprenant Half-Life 2, Episode One, Episode Two, Portal et Team Fortress. Vu les tarifs pratiqués, ne cherchez pas trop loin, optez pour cette solution même si vous possédez HL2 et Episode One, ça vous reviendra moins cher que de payer pour Team Fortress, Episode Two et Portal. De plus Valve a mis en place un système de compensation tout à son honneur : pour chaque jeu acheté en double, vous faites un heureux parmi vos amis en lui offrant le titre en question. Sur Xbox 360 et PS3, on se tracasse moins : il n'y a aucun choix. Pour chaque jeu évoqué ici, vous retrouverez le lien vous conduisant directement à son test complet.

Test The Orange Box Playstation 3 - Screenshot 625 jeux sur un disque, ça fait un joli menu principal.

Certains n'ont pas hésité à qualifier l'Orange Box de meilleure affaire de l'histoire du jeu vidéo, on n'ira peut-être pas jusque là mais force est de constater que son contenu a tout de même de quoi faire rêver. Half-Life 2 a peut-être pris un petit coup de vieux, techniquement et ludiquement, mais il reste un must have du FPS et une pièce d'importance dans l'édifice Half-Life qui, avec ses suites en épisodes, commence enfin à éclairer son intrigue. Malgré l'âge, HL2 a su conserver son charisme, le charme de sa progression et de son univers. Alors on pourra lui pardonner une IA un peu légère ou des séquences narratives qui pourront porter sur les nerfs des excités du flingue.

Test The Orange Box Playstation 3 - Screenshot 63A votre tour de tenter de percer les secrets du G-Man.

Vient ensuite Episode One, premier volet d'une nouvelle trilogie épisodique faisant suite à Half-Life 2. Valve essuie un peu les plâtres ici et depuis la sortie d'Episode Two, on relativise ce premier jet qui a pourtant eu le mérite d'apporter un lifting graphique et une correction de l'intelligence artificielle. Mais pour l'heure et en attendant le troisième volet, c'est l'Episode Two qui attire l'attention, sans apporter de fracassantes nouveautés ni corriger les habituelles tares de Half-Life 2, il donne une nouvelle dimension à l'aventure avec un rythme plus maîtrisé et des situations un brin plus dantesques. En outre, contrairement à Episode One qui laissait le scénario complètement en plan, ce second volet se targue de faire avancer l'intrigue vers un final que l'on commence à espérer proche. Mis bout à bout, ces 3 titres, un FPS particulièrement marquant de ces dernières années et ses suites, confectionnent donc un shooter à la durée de vie plus que conséquente, avec ses temps forts et ses baisses de régime.

Test The Orange Box Playstation 3 - Screenshot 64Portal, une véritable perle à ne pas sous-estimer.

Mais l'Orange Box n'est pas qu'une compilation Half-Life 2, c'est également un pack où l'on trouvera, pour pas un rond, Portal, un véritable ovni à essayer absolument, ne serait-ce que parce qu'il s'agit de l'un des rares FPS à oser aller de l'avant. Conçu comme un puzzle-game à la première personne, Portal vous place dans une atmosphère à la Cube, aux prises avec la cousine de HAL de 2001 L'Odyssée De L'Espace. Votre seule arme sera le pistolet à portails permettant de créer une entrée et une sortie, simple outil avec lequel il vous faudra résoudre une série d'énigmes souvent trop faciles mais préparant à un final déjà plus stimulant. Vendu seul pour une quinzaine de dollars, Portal peut sembler un peu cher quand on sait qu'il faut une demi-après-midi pour en venir à bout, mais offert dans l'Orange Box avec la possibilité de télécharger des cartes supplémentaires en provenance de la communauté, c'est une autre excellente raison de craquer pour la boîte orange.

Test The Orange Box Playstation 3 - Screenshot 65Alyx Vance sauvée par... non en fait je vais vous raconter.

Enfin, voici venir Team Fortress 2, une énorme prise de risque pour Valve qui a sacrément fait évoluer le mod d'origine. Design cartoon et gameplay conçu pour satisfaire les purs débutants aussi bien que les habitués du shoot online, Team Fortress 2 relève un défi de taille mais il tient ferme face au scepticisme et s'impose comme un nouvel incontournable du FPS en ligne par équipe, offrant des expériences de jeu très variées selon les classes incarnées au cours de parties endiablées. Neuf classes, relativement peu de maps pour ses débuts, on lui prédit une évolution qui, une fois encore, sera grandement assujettie à la communauté et à la production de nouvelle cartes.

Test The Orange Box Playstation 3 - Screenshot 66Episode One sera l'occasion de visiter une nouvelle fois la Citadelle du Cartel.

Quelques précisions en passant pour cette version PS3. Pas mal de choses auront été écrites au sujet de la qualité de ce portage qui est en vérité la seule version de la boîte orange n'ayant pas été développée par Valve. Il faut dire que Gabe Newell ne porte pas la machine dans son coeur et ne s'en cache pas. Le fait est que les soucis de saccades qui ont vaguement fait parler d'eux avant la sortie de la compilation sont finalement plus que minimes. Dans la pratique, on constate effectivement un taux de FPS parfois un peu chétif dans Episode One mais c'est principalement Episode Two qui en souffre le plus, avec quelques saccades parfois assez violentes et surtout curieusement réservées à cette itération PS3 du jeu. De là à dire qu'il en devient injouable comme on a pu l'entendre, faudrait voir à pas s'enflammer non plus, on en est très loin. Un autre mot au sujet de Team Fortress 2 qui, s'il maintient sa popularité sur PC, a décidément du mal à séduire les joueurs consoles. Comme sur Xbox 360, les serveurs TF2 sont pour l'heure bien peu remplis sur PS3.

Toujours est-il qu'il est difficile de ne pas voir dans l'Orange Box l'affaire du siècle. Mais on pourra trouver quelques raisons de couiner. Les esthètes se plaindront certainement du coup de vieux pris par les productions de Valve. Passons sur Portal qui assume avec brio son style dépouillé et sur Team Fortress 2 qui le justifie par son design et un rythme de jeu très rapide, mais un nouveau lifting du Source n'auraient pas été de trop pour les jeux HL2. Toutefois, on trouve bien assez de compensations à côté pour ne pas s'arrêter là.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site