NHL 2K8

NHL 2K8

Syndrome récurrent pour ne pas dire passablement maladif, les versions "mises à jour" de simulations sportives s'enchaînent sur consoles nouvelle génération. Dernière victime en date, la série NHL 2K qui peine à retrouver de l'élan après un opus 2K7 d'une rare qualité. Si la franchise ne perd rien de ce qui fait son succès, elle est de retour sans gros changements si ce n'est une tentative d'innovation clairement vaine au niveau des contrôles, censés apporter une nouvelle façon de jouer. Et finalement, en dehors d'une interface revue pour un maximum de clarté et d'une mise à jour très complète des effectifs et des forces en présence, le joueur ne va pas avoir grand-chose à se mettre sous la dent. La soixantaine d'euros pourra donc mal passer auprès des habitués. Les autres trouveront cette année encore un parfait compromis entre réalisme, exhaustivité et accessibilité pour peu qu'ils aient le réflexe d'opter pour la configuration de touches made in NHL 2K7.

La fameuse configuration de touches "maîtrise crosse" est donc un exemple de ce qu'il faut faire pour désorienter tous les types de joueurs et même les plus habitués aux simulations sportives. Le joueur contrôle la crosse avec le stick analogique droit mais doit combiner avec deux façons d'accélérer avec RT (sur Xbox 360) ou L2 (sur PS3) et A (360) ou Croix (PS3) tout en passant et tirant avec les touches de tranche. On testera le temps d'une rencontre ou deux avant de se rendre compte que défendre ou contre-attaquer rapidement devient un véritable calvaire. L'enchaînement des approximations vous obligera vite à retourner à des commandes plus conventionnelles pour éviter de vous mélanger les pinceaux et gagner en efficacité. Les autres nouveautés sont donc rares mais contribuent à faire progresser la série. On pense en particulier aux mises au jeu, enfin réalistes et moins automatisées grâce à la possibilité d'anticiper réellement sur le lâcher du palet en utilisant carrément son corps (attention aux avertissements des arbitres). Le joueur peut même charger les ailiers adverses pour appeler un passe et protéger la possession du palet. Quelques changements sont à noter au niveau du contenu avec en priorité un mode Franchise amélioré qui intègre désormais toutes les modalités de négociations contractuelles (ballottages, contrats bilatéraux, agents libres avec et sans restriction) et la gestion du plafond salarial.

NHL 2K8 n'est donc fait que de petites retouches. Cela n'empêche pas le contenu de se révéler toujours aussi complet et de plus en plus ouvert au multijoueur. Jouable jusqu'à 4 sur la même machine ou à 8 sur le Xbox Live ou le Playstation Network, le titre de 2K Sports profite également d'une pléthore de modes de jeu pour, seul ou à plusieurs. Voyez plutôt : Partie Rapide, Franchise, Saison, Tournoi, Défi, Mini-jeux, Entraînement (qui permet au passage de faire corps avec les nouvelles commandes et d'expliquer leur relative efficacité), Online... Le tout aux commandes des 30 équipes de la NHL, de deux sélections all-star, de 16 équipes nationales et des traditionnelles sélections historiques qui remontent jusqu'à 1952 et qu'il faut débloquer une à une. Les options de créations d'équipes et de joueurs sont évidemment de la partie, au même titre que l'indéboulonable Tribune et le 2K Reelmaker qui permet d'enregistrer et de créer ses propres ralentis pour ensuite les partager en ligne. Tout y est donc ou presque. Largement de quoi patienter jusqu'à la fin de l'année et un nouvel épisode que l'on espère davantage loti en surprises et innovations.

Test NHL 2K8 Playstation 3 - Screenshot 1Les mises au jeu profite de quelques nouveautés très sympa.

Test NHL 2K8 Playstation 3 - Screenshot 2Un match de haut niveau entre nos petits français et les tchèques.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site