Cheval Academie

Cheval Academie

Malgré une qualité franchement moyenne et un manque de renouvellement flagrant d'un épisode à un autre, la série des Alexandra Ledermann s'arrache pourtant comme des petits pains auprès des jeunes apprentis cavaliers qui n'ont, de toute façon, pas grand-chose d'autre à se mettre sous la dent sur PC. Avec l'arrivée de plusieurs nouveaux concurrents dans cette catégorie, on peut espérer que les développeurs soigneront davantage le développement de leurs jeux, mais on ne peut pas dire que Cheval Académie réussisse à faire évoluer les choses dans ce sens-là.

Test Cheval Academie PC - Screenshot 1Les différentes activités sont accessibles depuis le domaine.

S'adressant très clairement au collégiennes qui s'intéressent au monde de l'équitation, ce titre fonctionne autour d'une trame scénaristique prévisible, comportant tous les clichés des séries pour adolescents. L'héroïne n'est pas longtemps bouleversée par la perspective de perdre ses amis en déménageant, puisque son père la console en lui offrant un magnifique cheval dont elle aura désormais la charge. En parallèle de ses nouvelles activités équestres, la jeune fille devra également se faire respecter de ses camarades, odieux pour la plupart, et résoudre le mystère qui plane autour du domaine et qui rend le cheval aussi nerveux.

Test Cheval Academie PC - Screenshot 2On retrouve les tâches d'entretien classiques.

Concrètement, les développeurs ont eu la mauvaise idée d'opter pour une maniabilité au clavier lors des phases à pied, ce qui rend les déplacements inutilement fastidieux. Même si l'héroïne est capable de courir un minimum pour aller plus vite, son animation est déplorable et on perd beaucoup trop de temps à aller d'un point à un autre alors qu'un simple clic de souris aurait grandement facilité les choses. Par ailleurs, les interactions possibles ne sont pas nombreuses, et il faut deviner par soi-même ce que l'on attend de nous. Ceci peut notamment s'avérer gênant pour les joueurs qui ne sont pas familiarisés avec les outils et instruments entreposés dans le box, par exemple, même si les icônes sont quand même assez explicites.

Test Cheval Academie PC - Screenshot 3Le saut d'obstacles n'est pas très compliqué, vu la simplicité des commandes.

L'un des rares points positifs de Cheval Académie est de nous offrir une certaine liberté d'action, dans le sens où on ne nous impose pas de faire telle ou telle chose dans un ordre précis. Dès le départ, vous avez ainsi accès à quelques épreuves d'équitation, mais rien ne vous empêche de commencer par l'entretien du cheval dans le box ou de faire des emplettes à la ville. Plusieurs chemins sont donc accessibles depuis le ranch, mais il suffit de jeter un oeil sur la carte pour constater que les lieux à explorer ne sont vraiment pas nombreux. Ces destinations servent plus ou moins à faire avancer la trame principale au moyen d'événements qui surviennent à mesure que vous accomplissez différentes choses. L'aspect aventure reste néanmoins très limité, puisque rares sont les personnages avec lesquels vous pourrez dialoguer.

Test Cheval Academie PC - Screenshot 4Une balade chronométrée en forêt.

Malheureusement, le côté sportif du jeu n'a pas subi un meilleur traitement, se limitant à des épreuves très courtes qui n'ont pas grand intérêt compte tenu de la simplicité des commandes. Vous ne pouvez d'ailleurs même pas influer sur l'allure de votre cheval, puisqu'il passera automatiquement du pas au trot puis au galop si vous lui faites prendre un peu d'élan. Simplifié à l'extrême, le gameplay s'avère finalement beaucoup trop réducteur pour être d'un quelconque intérêt, la conséquence étant qu'on s'ennuie autant lors des balades en forêt que durant les épreuves de saut d'obstacles. Les phases d'entretien sont d'ailleurs tout aussi insipides et surtout rédhibitoires une fois qu'on a compris comment utiliser tel ou tel instrument. Par ailleurs, la progression manque de véritables concours, même si l'aspect compétitif est bien présent, et on ne trouve aucune épreuve de cross ou de dressage. Enfin, le fait de pouvoir gagner de l'argent pour acheter de nouveaux accessoires destinés au cheval n'est pas franchement motivant, ce qui n'encourage guère à jouer pour le plaisir. Cheval Académie constitue donc une alternative très anecdotique à la série des Alexandra Ledermann, mais il est probable que le jeu se vendra malgré tout faute de concurrent sérieux.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site