Championship Surfer

Championship Surfer

Championship Surfer fait donc son entrée sur PC après une version Dreamcast très moyenne et l'on était en droit d'attendre que le portage de ce titre sur ce nouveau support lui offre la possibilité d'un gain de qualité. Malheureusement c'est bien loin d'être le cas et ce soft semble souffrir de beaucoup trop de lacunes pour se vouloir convaincant. Qu'on se rassure, il n'en possède pas moins quelques qualités mais qui ont bien du mal à nous faire oublier le reste. Pourtant Championship Surfer c'est bel est bien ce que l'on a probablement vu de mieux en la matière, ce qui donne une petite idée du reste.

Test Championship Surfer PC - Screenshot 6Des mouvements fluides et réalistes.

Au programme, quelques surfers parmi les plus grandes stars internationales et la participation de la célèbre marque O'neill qui s'occupera de fournir les nombreuses planches sur lesquelles vous pourrez surfer. Plusieurs modes de jeu sont disponibles dont un mode arcade qui vous permettra de vous faire la main et de slalomer entre les mines et les baigneurs (original), ainsi q'un mode championnat qui risque de vous donner du fil à retordre. Les phases sont éliminatoires et chaque surfer en affronte un autre dans le mode principal. Il vous sera également possible de travailler votre style ou encore de vous défouler un bon coup en free ride. Les possibilités sont donc intéressantes mais malheureusement encore trop limitées pour convaincre. En résumé tout ceci manque un peu de fun pour la catégorie et le public ciblé, il faut le reconnaître.

Test Championship Surfer PC - Screenshot 7Quelques incohérences sous certains angles.

Côté gameplay même si on est loin du miracle, Championship Surfer ne s'en sort pas si mal. La maniabilité est globalement assez bonne et l'on ne met pas trois heures avant de parvenir à réaliser la moindre figure. Non, on comprend rapidement les grandes lignes du jeu et l'ensemble des commandes est relativement intuitif. Au bout de quelques minutes on parvient à réaliser quelques tricks, ce qui constitue sans conteste l'un des points forts de ce soft. Pour le reste, on se heurte à la pauvreté qui caractérise ce titre. Peu de possibilités, des figures en nombre limité et des modes de jeux qui manquent de fun. Le mode championnat impose par ailleurs un niveau de difficulté non négligeable qui exigera de la persévérance de la part du joueur. L'avantage de championship surfer reste néanmoins d'être ouvert à tous les publics en se s'adressant pas uniquement aux passionnés déjà très calés en matière de surf. Dans la pratique Il s'agira donc de prendre plusieurs séries de vagues et de cumuler des points en effectuant des figures. Inutile de dire qu'il faut avant tout se présenter convenablement par rapport à la vague puis tenter de l'exploiter au maximum sans se faire coincer dans le rouleau et sans passer de l'autre côté. Des notes de styles sont attribuées au surfer et le niveau de difficulté variable permet à n'importe qui de se débrouiller assez vite.

Test Championship Surfer PC - Screenshot 8Un jeu riche en couleurs.

Côté graphismes là encore ça cloche. Certes l'eau qui bouge c'est pas facile à faire, mais pour une version PC on était en droit de s'attendre à mieux. On ne compte pas les bugs d'affichages et dans l'ensemble il faut reconnaître que le niveau de détail n'est pas un modèle du genre. Le moteur accorde néanmoins de bonnes sensations de vitesse et une bonne fluidité des mouvements qui pour leur part sont assez bien modélisés. Les angles de caméra sont malheureusement peu pratiques pour s'avérer même de temps à autre gênants. On est loin de l'action ou trop près, et les rotations autour du surfer ne garantissent pas toujours la meilleure visibilité. On note cependant que le mode dynamique des prises de vues peut s'activer et se désactiver à volonté. Côté sons, les musiques sont globalement de bonne qualité et apportent un peu de fun à ce soft qui en manque à certains égards. Bien peu d'effets en revanche et les rares voix laissent fortement à désirer.

Au final, les fans de surf passent encore à côté d'un titre digne d'être l'ambassadeur vidéo-ludique de leur sport favori. Championship surfer même s'il s'avère assez convenable par rapport à l'ensemble de ses congénères reste encore trop limité pour véritablement se démarquer. On note les nombreux efforts de réalisation qui ont été fait mais qui restent vains pour certains. Voici donc une fois de plus un titre moyen réservé à un publique de fans à moins qu'il ne les déçoive trop.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site