Championship Snow Boarding 2004

Championship Snow Boarding 2004

Il y a déjà quelques années, lorsque Activision commençait à surfer sur la vague du sport extrême en déclinant à tour de bras le concept de Tony Hawk, on avait vu apparaître un super jeu de surf sur consoles, il s'agissait de Shaun Palmer Pro's Snowboarder. Etrangement, ce titre n'a jamais trouvé son chemin jusqu'au PC (en tout cas en France), laissant le créneau libre à quiconque voulait s'essayer à la discipline sur le support. Peu de monde s'est précipité au portillon, à croire que le snowboard n'intéresse pas les joueurs PC. Voyant qu'il y avait finalement peut-être un coup à jouer, Activision est reparti à la charge, sans Shaun Palmer, mais avec un tout nouveau jeu : Championship Snow Boarding 2004. Mauvais choix stratégique puisque CSB2004 est navrant à tout point de vue, loin des standards imposés par les élus de la gamme O2.

Test Championship Snow Boarding 2004 PC - Screenshot 1Les pistes ont l'air assez vastes comme ça, mais ce n'est que farces et illusions. Elles sont finalement très étroites.

Pour commencer, il faut préciser que Championship Snow Boarding 2004 n'a rien à voir avec Shaun Palmer's Pro Snowboarder. La construction du titre n'est pas la même puisque le mode carrière n'est qu'une succession d'épreuves qu'on doit passer indépendamment. Ces épreuves sont assez sympa dans le principe, dans la mesure où on nous demande d'accomplir des objectifs variés impliquant des séquences de courses, de tricks, de collectes d'objets ou même de batailles de boules de neige. Cela dit, une fois sur la neige, on ne prend aucun plaisir à dévaler les pistes, la faute à une réalisation catastrophique et à une jouabilité ultra limitée. Mais chaque chose en son temps, je reviendrai là-dessus un peu plus bas. Hormis le mode carrière, CSW2004 nous donne les moyens de s'entraîner sur les pistes préalablement débloquées (seulement 5 pistes) ou de construire notre propre snowpark. A ce sujet, il faut savoir que l'éditeur n'est autre qu'une version à peine remaniée du jeu Snowboard Park Tycoon. L'interface, mal étudiée pour placer modules et autres rampes sur les dénivelées, ne nous donne pas envie d'approfondir le sujet et de nous attarder sur cette option. On va donc la zapper pour l'instant. Depuis le menu principal, il est enfin possible de se forger un rider "sur mesure" en s'attardant sur son équipement qu'il conviendra également de déverrouiller. Voilà donc la vitrine de Championship Snow Boarding 2004, un menu pas réellement original mais qui parvient tout de même à se détacher de la formule O2, à savoir une piste où se mêlent une vingtaine d'objectifs que vous devez remplir en moins de deux minutes. Ici, vous aurez le temps que vous voudrez pour venir à bout de votre "mission" (sauf pour les courses, cela va de soit).

Test Championship Snow Boarding 2004 PC - Screenshot 2La course est lancée. Le yéti a fait un bon départ. Tiendra-t-il jusqu'au bout ?

Je disais que les problèmes se concentraient au niveau de la jouabilité et de la réalisation. Effectivement, quand on sait ce qui se fait sur consoles (SSX, Amped, 1080...), il y a comme un gouffre de décalage. Les textures de la neige sont affreuses, tandis que les riders semblent modélisés d'une vingtaine de polygones, pas plus. Sapins et barrière qui délimitent le tracé souffrent des mêmes désagréments esthétiques. A côté de ça, on nous sert une maniabilité tout aussi désastreuse qui flingue définitivement un titre déjà pas très reluisant. Déjà, il est impossible de se servir d'une manette. Ici, obligation d'utiliser le clavier pour contrôler son rider. Généralement, ce style de jeux offre une profusion de tricks de tous genres, multipliant donc les touches pour varier entre les grinds, les grabs ou les manuals. Rien de tout ça avec CSB2004. Toutes les manipulations se font à l'aide d'une unique touche qui sert également de touche de saut. En l'agrémentant d'une direction, on sort une nouvelle figure, mais comme vous vous en doutez, les tricks ne sont pas spécialement nombreux. Une fois qu'on a mélangé toutes les directions, le spectacle est terminé, il n'y a plus rien à découvrir. Un peu navrant qu'un jeu qui se veut avant tout axé sur cet élément passe totalement à côté du sujet.

Test Championship Snow Boarding 2004 PC - Screenshot 3On va virer ces punks à coup de boules de neiges bien placées. Visez juste.

Pour tenter d'appâter le client, Championship Snow Boarding 2004 inclut gratuitement le jeu Snowboard Park Tycoon. Si vous avez suivi le fil du test, vous savez déjà que ce titre se destine principalement à la création de pistes. Sur une pente déjà peuplée de sapins et de quelques bosses, laissez parler votre talent de designer en plaçant des tremplins, des rampes et des obstacles pour forger la meilleure descente qui soit. Malheureusement, cet éditeur ne se laisse pas apprivoiser comme ça, lui qui tente d'imposer une interface catastrophique et inadéquate pour placer le moindre objet. On ne peut pas déposer une série du même module à la suite, il faut les prendre un par un dans le menu et venir les positionner sur le décor. En clair, et contrairement à la discipline qu'il est censé représenter, Championship Snow Boarding 2004 ne vole pas très haut, retenu au sol par une ribambelle de soucis tant au niveau de son gameplay que de sa réalisation.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site