Catz 2

Catz 2

Tous les parents ne peuvent pas se permettre d'adopter un animal de compagnie. Les éditeurs l'ont bien évidemment compris et chaque mois voit son lot de jeux de gestion animalière débouler. Catz n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il nous revient pour la seconde fois déjà sur PC. Très proche du premier volet aussi bien graphiquement qu'au niveau de l'intérêt général, sept nouvelles races débarquent donc dans cette version. Les races de chats les plus emblématiques sont de la partie. Si le persan et le siamois parviennent à se démarquer de la masse, le reste des chats entretient toutefois une apparence semblable. A deux espèces près, on remarque déjà que peu d'évolutions ont été apportées à ce niveau-là par rapport au premier volet de la série. La suite n'est malheureusement pas plus brillante...

Test Catz 2 PC - Screenshot 1Certains chatons tirent une bien drôle de tronche.

Après avoir opté pour un chaton en particulier, vous aurez droit à quelques conseils pratiques par rapport au type choisi. Vous aurez également le choix parmi d'autres critères de customisation tels que la couleur de pelage ou le style de collier. Dès le départ Catz 2 prend donc le pari de la personnalisation en proposant de nombreuses options. L'interface se compose de plusieurs lieux symbolisés par des icônes. Il vous suffit de cliquer sur celles-ci pour vous rendre aux endroits désirés. Il est alors possible d'aller faire un petit tour dans le jardin pour laisser votre animal vagabonder à sa guise dans un périmètre fermé, ou bien de passer par la cuisine pour rationner votre petit protégé. La salle de bains et le salon viennent compléter cette liste de lieux plutôt restreinte. Chacun des lieux permet des activités particulières liées au contexte. Le stand d'habillage ne sera disponible qu'à partir du salon par exemple, alors que le jeu ne pourra avoir lieu qu'en extérieur. D'autres activités communes sont bien évidemment possibles, mais elles se comptent malheureusement sur les doigts de la main. Notons également la présence habituelle des aberrations du genre : le bain du chat. Une activité présentée comme un soin traditionnel du chat alors qu'en réalité il n'en est rien...

Test Catz 2 PC - Screenshot 2L'apprentissage du salto nécessitera tout de même 30 bonnes secondes.

Concrètement, le système de jeu est suffisamment simple pour que les jeunes joueurs puissent maîtriser très vite ce titre qui leur est avant tout destiné. Plusieurs icônes entourent l'écran de jeu et permettent donc d'interagir directement sur l'environnement ainsi que son chat. La barre des lieux vous laisse le choix parmi plusieurs destinations évoquées plus haut alors qu'un panel d'actions vous sert à apprendre et maîtriser plusieurs tours susceptibles d'être assimilés par l'animal. La méthode est relativement simple à saisir puisqu'il vous suffit de cliquer à un endroit précis sur l'animal, puis à faire glisser votre curseur dans une certaine direction pour obtenir un résultat. L'animal maîtrise alors le tour en deux tentatives maximum et vous surprendra par des cabrioles dignes de bêtes de cirques. L'apprentissage du salto arrière en trente secondes chrono laisse d'ailleurs dubitatif... D'autres commandes permettent de garder un œil sur l'état de votre compagnon tout en énumérant les tâches qu'il est préférable de remplir pour débloquer certains bonus. Quelques icônes de besoin servent également à prévoir les exigences de votre nouvel ami.

Test Catz 2 PC - Screenshot 3Elle est où la tête ?

Un système de défis et d'objets à débloquer reste présent pour motiver le joueur qui pourtant risque très vite de se lasser dans cette nouvelle production véritablement calquée sur le premier Catz. Si l'on s'ennuyait déjà dans le premier volet, les développeurs n'ont semble-t-il rien fait pour améliorer les défauts qui lui étaient reprochés. On manque donc toujours autant d'activités réellement pertinentes, ce qui a le don de rendre le soft vraiment ennuyeux. Difficile de conseiller Catz 2, surtout quand on le compare à d'autres poids lourds du genre. Trop restreinte et pas vraiment intéressante, la nouvelle mouture d'Ubisoft est à éviter.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×