Carl Lewis Athletics 2000

Carl Lewis Athletics 2000

La moiteur du stade, la poussière ocre de la piste et la clameur des foules, tout ça rien que pour vous, le héros des temps modernes qui allez participer aux plus prestigieuses rencontres d‘athlètes de tous poils. Voici donc ce qui vous attend avec Carl Lewis Athlétics 2000. Vous voilà dans la peau d’un sportif de haut niveau à qui vous tenterez de faire gravir les marches des podiums des quatre coins du monde. Au programme, pas moins de dix-neuf épreuves d’athlétisme qui vont vous en faire baver. Lancer de poids, de javelot, 100 mètres, 110 mètres-haies, relais en quatre fois 400 mètres... bref de quoi vous faire transpirer.

Test Carl Lewis Athletics 2000 PC - Screenshot 1Des graphismes de bonne qualité qui malheureusement ne sont pas suivis par le reste de la réalisation de ce titre.

Vous devrez donc accompagner, des qualifications à la victoire, une équipe d’athlètes de votre choix parmi les différentes nations représentées, comprenant chacune des sportifs de renom ainsi que de parfaits inconnus. Mais encore, vous jouerez le rôle d’un entraîneur acharné préparant avec rage son étalon et le ferez concourir au fil des saisons, jusqu’à sa convocation aux jeux olympiques. Dans ce mode, beaucoup plus intéressant et riche en possibilités que le précédent, vous disposerez d’un médecin, d’un athlète et d’un manager pour conduire votre sportif à la victoire. Vous devrez gérer son effort tout au long des phases d’entraînement et améliorer ses points faibles jusqu’à la date ultime pour laquelle il faudra qu’il soit fin prêt. C’est donc l’ensemble de sa carrière qu’il vous faudra diriger d’une main de maître pour le faire devenir un véritable champion.

Test Carl Lewis Athletics 2000 PC - Screenshot 2L’épreuve de lancer de poids devrait rapidement vous faire tourner la tête, voire même pire...

Un programme très chargé qui s’annonce donc, ainsi qu’un double entraînement : celui de votre poulain mais également le vôtre, afin de parvenir à le diriger et croyez-moi, vous n’êtes pas au bout de vos peines. Dans le principe donc, ce sont deux jeux en un qui vous attendent, ainsi que la possibilité de participer librement à toutes les épreuves du jeu, sans toutefois que vos performances comptent pour le reste des opérations. Vous pourrez également vous délecter à l’infini de vos performances en vous les repassant au ralenti. Du moins, vos performances devront attendre car avant tout il vous faudra apprendre à dompter la bête et dans l’immédiat ce sont surtout les perches dans le nez, des gamelles dans les haies et le javelot qui a le culot de se planter carrément derrière vous, que vous pourrez vous repasser. Il vous faudra en effet une motricité de jongleur et une dextérité de chimpanzé pour parvenir à tirer quelque chose de votre sportif, qui au début, vous semblera plus que récalcitrant. Car à première vue, ce qui semble se dégager le plus de ce titre, c’est sa jouabilité absolument exécrable. Si vous comptiez laisser les autres transpirer à votre place et bien c’est raté parce que vous aussi il va falloir vous y mettre. Est-ce le souci de réalisme qui a voulu que l’on soit obligé de se bourrer d’anabolisants pour parvenir à obtenir du malheureux athlète ne serait-ce qu’une réalisation correcte de l’exercice, sans même parler encore de performance ?

Test Carl Lewis Athletics 2000 PC - Screenshot 3Le mode replay permet de se repasser l ‘ensemble de la progression dans l’épreuve avec la possibilité de conserver les meilleurs moments.

Côté graphismes, heureusement, le niveau est beaucoup plus acceptable. La 3D offre une bonne modélisation des sportifs ainsi qu’une fluidité honorable de leurs mouvements. Les changements d’angles de caméra et les décors sont également de bonne qualité et le tout soulage quelque peu de l’horrible maniabilité. La bande son pour sa part se fait très discrète se limitant à de vagues applaudissements et effets de sonneries diverses ainsi qu’à quelques commentaires resservis indifféremment à toutes les sauces par les pseudos présentateurs. On est loin du grand art dans ce domaine et le tout devient vite très pénible.

Au final, Carl Lewis Athletics 2000 déçoit énormément par sa mauvaise maniabilité et son manque d’intérêt outre le mode entraîneur. Deux aspects qui constituent pour le titre un sévère handicap que de bons graphismes et une bande son médiocre ne suffisent pas à faire oublier tant ceci devient rapidement énervant. Un jeu qui semblait donc bien dispensable au monde du sport ainsi qu’à ses adeptes, à moins qu’on ne lui découvre des vertus dans le développement de la psychomotricité humaine...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site