Camgoo

Camgoo

EyeToy, Sony n'a que ce mot à la bouche et présente sa caméra virtuelle comme une petite révolution ludique. Sauf que l'éditeur nippon oublie que ça fait plusieurs années que le concept existe déjà sur PC et que nombre de webcams sont vendues avec des petits jeux de la sorte. L'arrivée de Camgoo sur PC n'est donc pas une surprise en soi, c'est simplement un retour aux sources. Concrètement, le pack Camgoo se compose d'une grosse boîte contenant une webcam Philips et d'un CD de jeux. La caméra est de moyenne qualité. Elle paraît bien fragile et son socle pour la faire tenir debout n'est pas vraiment pratique et ne s'adaptera pas à tous les écrans. Je pense notamment aux écrans plats avec lesquels ce n'est même pas la peine d'essayer, la caméra n'a tout simplement aucune prise pour rester en place. Sur un moniteur traditionnel, c'est légèrement mieux, mais il faut tout de même bidouiller un peu avant de parvenir à ce que l'objectif vise droit. Bon, finalement, en y réfléchissant à deux fois, la webcam est nulle, en plus, elle fera tout juste l'affaire si on veut la recycler pour les visio-conférences puisque sa résolution ne monte pas plus haut que 352 par 288. La bonne nouvelle, c'est qu'il est tout à fait possible de brancher une autre webcam pour essayer les jeux de Camgoo.

Test Camgoo PC - Screenshot 13Mettez des claques à tous ces pirates ! Mille sabords !

On l'a déjà répété plusieurs fois, jouer devant une caméra, c'est fun quelques instants, mais ça gave relativement vite. C'est la faute à personne, juste au concept qui tourne en rond trop rapidement. Les mini-jeux de Camgoo ne cherchent pas à revoir cet état de fait et reprennent sans vergogne les règles des jeux de l'EyeToy, en modifiant simplement leur habillage. Du coup, sur les six jeux de Camgoo (oui, seulement six jeux), aucun ne s'aventure sur le terrain de l'originalité, tous ne sont que des déclinaisons des jeux de Sony. On y retrouve le jeu où il faut mettre des claques aux ennemis (une version avec un gorille, une autre avec des pirates), celui où il faut jongler avec un ballon, un autre où il faut frapper de méchants robots en épargnant les gentils, un quatrième basé sur le rythme (frapper les enceintes en rythme avec la chanson) et un dernier totalement impossible pour le commun des joueurs. Dans celui-ci, il faut ouvrir des boîtes spécifiques tout en ignorant les boites renfermant des diablotins. Tout irait bien, si une bonne fée ne venait pas régulièrement pour inverser l'image et la partager en deux ou en quatre. Au final, on ne sait plus où donner de la tête et ce mini-jeu vire au grand n'importe quoi.

Test Camgoo PC - Screenshot 14I've got the beat in me !

Sans être follement originaux, les jeux pourront quand même amuser un petit moment ceux qui ne connaissent pas déjà ce genre de titres. Leur réalisation reste sobre afin de ne pas surcharger inutilement l'écran et les ambiances sonores collent avec l'esprit cartoon dans lequel baigne Camgoo. Pourtant, il y a un problème avec ce jeu : il n'y a vraiment pas assez de contenu. On fait déjà rapidement le tour d'une dizaine d'activités, je vous laisse imaginer ce que cela peut donner avec seulement six ! Ca ne faisait pas vingt minutes que je jouais que j'avais déjà terminé les six jeux du pack ! Question durée de vie, on a déjà vu mieux. C'est en tout cas ce qui pénalise Camgoo, car mis à part sa faible longévité, il reste plutôt bien fait pour un jeu de se genre. Classique peut-être, mais bien fait.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site