Camera Cafe 2

Camera Cafe 2

Camera Cafe premier du nom se classait dans la catégorie du "jeu de gestion sans intérêt à tendance esclavagiste". Ce qui finalement fait sens pour un jeu supposé refléter l'univers du travail de bureau. Camera Cafe 2, c'est la même chose, mais alors quand je dis la même chose, il faut comprendre que cette suite ne ferait même pas un add-on digne de ce nom puisqu'on y trouve simplement de nouvelles missions, une sorte de mission pack de luxe en somme. Enfin, là je suis mauvaise langue. Il y a deux nouveautés. La première c'est la disparition des acteurs qui avaient prêté leur voix au premier épisode et qui avaient probablement des choses plus importantes à faire cette année. Du coup, les versions numériques des protagonistes de la série sont doublées par d'autres acteurs. Bravo, pour une licence, ça le fait grave.

Test Camera Cafe 2 PC - Screenshot 1Ti tut ti tuuut... ah non pardon je dois confondre.

L'autre ajout réside dans les personnages qu'il est possible d'incarner puisqu'en sus d'Hervé et JC, les missions du jeu nous mettront dans la peau de Nancy, l'ambitieuse directrice administrative, et de Fred, la secrétaire administrative caractérielle. A part ça, c'est tout, et on peut se coltiner une fois de plus le gameplay ultra lourd du premier jeu. Si vous avez oublié de quoi il s'agit je vous le rappelle. Chaque jour, un certain nombre de tâches vous sont imposées, photocopies, rédactions de rapports, réunions à heures fixes etc. Il vous incombe donc de remplir ces missions, ce qui consiste en gros à vous coller devant la photocopieuse, cliquer sur "faire 50 photocopies de truc", de perdre 30 minutes virtuelles, puis de recommencer ça encore 2 ou 3 fois avant d'aller sur votre PC pour rédiger un rapport, consulter des CV... Plus débile, on trouvera difficilement. Mais ce n'est bien sûr pas la seule chose qui vous est demandée, le boulot ça va 5 minutes mais on n'est pas là pour se prendre la tête. Organiser un covoiturage ou démanteler le réseau de surveillance vidéo de l'entreprise seront d'autres types de missions que vous devrez accomplir quotidiennement, ce en vous aidant de vos relations. Comme dans tout jeu de gestion du type sim-like, parler à vos collègues, leur offrir des cafés ou leur rendre de menus services seront autant de moyens de vous assurer leur collaboration. Une assistance sans laquelle rien n'est possible. Nouvelle séance d'esclavagisme en perspective. Si dans vos objectifs de départ il est indiqué d'aller parler à un personnage X, soyez certain qu'il va vous renvoyer parler à un autre, qui vous demandera de lui rendre un service en allant faire X chose, qu'il faudra ensuite lui ramener, avant de repartir voir quelqu'un d'autre. Etc. Le jeu n'est qu'une énorme série de mini-missions stupides et parfaitement dénuées d'intérêt qui se succèdent de manière mécanique.

Test Camera Cafe 2 PC - Screenshot 2C'est fou comme je me sens pris de passion là.

Toujours englué dans son interface immonde et peu claire, Camera Cafe 2 pose les mêmes problèmes agaçants que son ancêtre, à savoir, qu'en dehors du fait que le peu de choses qu'il est possible de faire est aussi intéressant qu'un article de fond dans un magazine pour ado fashion, on galère pour un oui pour un non. Lorsqu'on vous demande d'aller à la rencontre d'un personnage, il est impossible de le localiser autrement qu'en faisant le tour jusqu'à lui tomber dessus. Sans parler des commandes qui répondent parfois assez mal. Grossière, l'interface va de pair avec une réalisation qui n'a pas changé d'un iota depuis le premier volet. On aurait pu sauver le tout si au moins le jeu était drôle, mais affublé de dialogues lourdingues, Camera Cafe 2 ne peut même plus se cacher derrière l'interprétation des acteurs originaux. Alors par pitié, ne l'achetez pas, sinon vous pouvez être certain qu'on va s'en manger un troisième dans 6 mois.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×