Breed

Breed

Je sais que d'un point de vue financier ce n'aurait pas été la meilleure des choses à faire pour CDV, mais moi à leur place, je crois que j'aurais annulé la sortie de Breed, histoire de ne pas me coltiner cette casserole à vie. On va faire bref pour cette intro : Breed est une ratée totale. Et je ne sais même pas par quoi commencer. Le scénario par exemple, une histoire banale d'invasion d'aliens, mise en scène sans conviction par des cut scenes pendant lesquelles on est tenté de s'endormir et qui font penser à la présentation d'une map avant une partie multi. Donc vous, vous êtes un soldat de l'USC et vous devez zigouiller les Breeders. Tout ça pour arriver dans un jeu qui à bien des aspects rappelle Halo.

Le seul point positif de Breed réside dans les véhicules qu'on peut utiliser. Oui enfin si le jeu était sorti à temps ça aurait pu sembler original mais là... Jeeps, blindés, APC ou encore Jets sont, il faut le reconnaître, plaisant à piloter, mais c'est loin, très loin de suffire à compenser le reste. Malgré le côté très fun des appareils aériens.

Test Breed PC - Screenshot 75Les véhicules, le seul bon point.

Le reste c'est notamment, voire principalement, l'IA absolument lamentable du jeu. Breed entend en effet intégrer un aspect tactique, vous êtes donc accompagné d'équipiers appartenant à diverses classes, en gros, un gus surarmé, un pro du bazooka ou un sniper, tout ça avec la possibilité de passer de l'un à l'autre ou de leur donner des ordres simples (suivre, stopper, se disperser, choisir une formation ou demander des items). Et là, on touche au comique. Bon d'abord, vos ordres vous savez où vous pouvez les mettre, on constate vite qu'il faut constamment se tourner pour être sûr que le comiques sont bien en train de vous suivre. Mais il y a bien pire. Vous connaissez Pikmin, ce jeu sur GameCube dans lequel on dirige des bestioles au QI de Lemming ? Ben vos équipiers ce sont des Pikmins, ce qui, accessoirement, fait de vous le capitaine Olimar (ah ben faut suivre hein). Comment se comportent vos équipiers face à l'ennemi ? Ben ils ne font rien. Ils restent plantés et c'est à peine s'ils tirent. Mais vraiment hein, je ne dis pas ça en l'air, la moitié du temps, ils n'ouvrent pas le feu ou tirent n'importe où. Personnellement, moi je les cache derrière un rocher et je vais nettoyer la zone avant de venir les chercher, comme ça ils restent en vie et si je meurs je peux changer de personnage. Mais il y a encore pire. Quand ils marchent au bord d'une falaise (ce qui est fréquent), et bien ILS TOMBENT ! Et pour peu qu'il y ait de l'eau en dessous, j'en ai vu un se noyer, incapable de remonter sur terre !!! Sérieusement de qui on se moque là ? Même dans les jeux ValueSoft j'avais pas vu ça.

Et forcément en face ce n'est guère mieux. Les breeders ne savent qu'avancer vers vous, parfois faire une roulade de côté mais jamais ils ne se mettent à couvert, ils misent tout sur leur nombre pour vous avoir. Et pour peu que vous soyez bien placé, il est très simple de sniper un par un les membres d'une vague de 20 ennemis. Pathétique.

Test Breed PC - Screenshot 76Là normalement, ils devraient bouger. Et ben non.

Et bien sûr, la liste n'est pas terminée. Les missions de Breed sont totalement dénuées d'intérêt. Le plus souvent en extérieur, les maps sont relativement vastes mais le level design demeure quelconque. Le problème c'est que les objectifs sont variés dans le fond mais donnent lieu à des missions répétitives (avec des mécaniques redondantes) dans la forme et sont de surcroît confus. On peine souvent à comprendre ce qu'on attend de nous, où aller, pourquoi, comment, et de toutes façons on finit par s'en tamponner. Et les problèmes de scripts n'arrangent rien. Il n'est pas rare d'être confronté à des scripts qui ne se lancent pas et qui bloquent donc la progression du jeu.

Et j'ai pas fini. Breed trouve aussi le moyen d'être désagréable à jouer. Passons sur la lenteur exaspérante des personnages qui peut s'excuser par leur armure bien virile, les déplacements restent néanmoins curieusement imprécis et pénibles. Quant aux armes, elles sont ratées. Peu nombreuses, absolument pas originales et surtout loin, très loin d'être fun à utiliser, elles donnent trop le sentiment qu'on joue avec un pistolet à billes du futur. Cette froideur et cette banalité est d'ailleurs un autre problème du jeu : son manque total de charisme et de personnalité.

Test Breed PC - Screenshot 77Euh... ? Sachant que 2 secondes avant il se tenait normalement.

J'ai déjà cité la mise en scène inexistante, on pourra également parler des personnages. Le design des soldats de l'USC est bateau au possible, imaginez tout ce qu'on a fait de plus banal en matière de super soldat à exosquelette et vous y êtes. Il n'y a qu'une chose que j'ai retenu et qui me conforte dans mon idée que ce sont des Pikmins : une antenne avec un point lumineux bleuté. On retrouve le même manque d'inventivité flagrant du côté des ennemis et des décors. Les environnements ne font preuve d'aucune imagination, de même que les bases ou les véhicules, et le level design est quelconque. Le jeu n'offre aucune ambiance et ne parvient même pas à sombrer dans le ridicule. La bande-son ne fait pas mieux, avec des musiques techno qui deviennent vite fatiguantes et surtout des voix misérables. Les GRUNTS (ah oui, GRUNTS c'est le nom des soldats, ah ben si finalement c'est quand même un peu ridicule) poussent des "borborygmes" qui donnent envie de les tuer uniquement pour qu'ils se taisent. Du point de vue esthétique, seul son moteur 3D assez performant parvient à sauver les meubles. On est loin de Far Cry certes, mais ça reste convenable. Malheureusement c'est au prix d'un frame rate hésitant, même sur une machine blindée.

Ah aussi, pour ceux qui espèrent que le jeu sera sauvé par son multijoueur, laissez tomber, il est aussi original que les soldats avec du deathmatch et encore du deathmatch

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×