Bob l'Eponge : Silence on Tourne !

Bob l'Eponge : Silence on Tourne !

Je ne comprend pas. J'ai beau retourner mon calendrier chinois dans tous les sens, nulle part je ne vois indiqué qu'il s'agit de l'année de l'éponge. Et pourtant, avec toutes les déclinaisons de l'ami Bob qui nous sont arrivées cette année, il y a de quoi se poser des questions. La première fournée accompagnait la sortie du film en salle. Pour l'occasion, THQ nous avait concocté un mignon petit jeu d'aventures. Cette fois, il n'y a pas de raisons spéciales, juste l'envie de profiter un peu plus de l'éponge carrée et de la folie qui l'entoure. Sans trop se creuser la tête, l'éditeur nous ressert du coup un jeu d'aventure qui ressemble comme deux gouttes d'eau au premier. Même graphismes, même facilité d'emploi, même rythme spongieux, il n'y a en fait que l'histoire qui change. Ce coup-ci, Bob est investi d'une mission de la plus haute importance : sauver sa série préférée "Les Nouvelles Aventures de l'Homme Sirène et de Bernard l'Hermitte". Tout commence par l'annonce d'un tournage se déroulant à Bikini Bottom. Un casting géant est d'ailleurs organisé afin de trouver assez de monde pour jouer dans l'épisode. Malheureusement, seul Bob se présente au casting, ce qui oblige les producteurs à annuler la série. Si l'éponge parvient à trouver assez de monde acceptant de jouer dans le prochain épisode du show, peut-être que la sitcom pourra survivre. Sans tarder, Bob se met en route et nous entraîne avec lui dans une visite guidée de la ville.

Test Bob L'Eponge : Silence On Tourne ! PC - Screenshot 1L'Homme Sirène et Bernard l'Hermitte ne semblent pas pressés de reprendre le tournage.

Le terme "visite guidée" n'est pas choisi au hasard puisqu'on a réellement l'impression d'être fixé à des rails et de suivre une histoire interactive largement moins passionnante qu'un épisode de la série. Alors qu'à la télé, les gags fusent à cent à l'heure ne laissant aucun temps mort, ou alors très peu mais toujours pour servir le comique de situation, le jeu s'étend sur d'interminables longueurs faites de séquences de marche et de dialogues qui tombent souvent à plat. A ce titre, le doublage tente vainement de donner un peu de rythme, mais sans les voix officielles des personnages, on a un peu de mal à rentrer dans le trip. Le côté "aventure" est également bien creux. Aucune réflexion n'est nécessaire, tout ce qu'il faut faire, c'est parler aux personnages croisés et ramasser les objets qu'on trouve pour les utiliser un ou deux écrans plus loin. Vous me direz que cette description peut convenir à beaucoup de jeux d'aventure et pas seulement à Bob l'Eponge. Oui, mais dans le cas de Bob, il faut tenir compte d'une certaine mollesse qui rend chaque conversation et chaque déplacement aussi mou qu'un épisode de Derrick.

Les quelques mini-jeux éparpillés au fil de la progression ne parviennent pas non plus à insuffler le rythme qu'il manque au titre. Pensez-vous, comment voulez-vous qu'une partie de dame puisse relever le niveau ? Non, franchement il n'y a rien à faire, ce Bob l'Eponge-là s'enlise et nous entraîne rapidement dans un ennui profond et total. Même les fans du dessin animé ne trouveront pas leur compte. Vraiment dommage car l'esprit loufoque du personnage avait de quoi donner naissance à un super jeu d'aventure dans la veine des Monkey Island et autre Day Of The Tentacle.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×