Battlecruiser Millenium : Gold Edition

Battlecruiser Millenium : Gold Edition

Voilà sans conteste l'un des jeux les plus difficiles à aborder qu'il m'ait été donné de voir de mémoire de joueur. Visiblement chez 3000 AD, le plaisir de se prendre pour un véritable capitaine Kirk ça se mérite, et seuls les vrais hardcore gamers de la simulation spatiale sauront trouver les ressources nécessaires pour apprivoiser la bête. Battlecruiser Millenium : Gold Edition, c'est plus de 200 planètes à explorer dans 150 régions de l'espace, près de 14 000 bases militaires et 20 000 zones planétaires à arpenter. L'édition Gold contient en effet la totalité des éléments contenus dans Battlecruiser Millenium, et y ajoute bon nombre de suppléments qui font de ce titre l'une des simulations spatiales les plus riches mais aussi les plus complexes qui soient jamais sorties sur PC.

Test Battlecruiser Millenium : Gold Edition PC - Screenshot 1Une interface franchement austère.

Alors évidemment, mieux vaut maîtriser un peu le sujet avant de se lancer dans l'apprentissage de Battlecruiser Millenium : Gold Edition, surtout que le soft aborde à la fois tous les aspects stratégiques et militaires que l'on peut attendre d'un vrai simulateur spatial. Devant une telle débauche d'ambitions, on s'attend sans trop se mouiller à devoir passer de longues heures par les phases didactiques, via un tutorial consistant et forcément très lourd à digérer. Et pourtant, on réalise avec stupeur que quel que soit le mode de jeu choisi, on se retrouve lâché dans l'immensité galactique sans aucune directive pour se diriger. Pas le moindre véritable conseil ni aucune phase de dialogue pour faire ses premiers pas. On se retrouve nécessairement dans l'obligation de tâtonner, testant l'une après l'autre les moindres fonctionnalités de l'interface, particulièrement austère qui plus est et tout sauf explicite. Inutile de dire qu'il faut avoir du temps et beaucoup de motivation et de persévérance pour éplucher une à une les 152 pages du manuel en anglais, faute de quoi le jeu ne dévoilerait même pas le dixième de ses possibilités.

Test Battlecruiser Millenium : Gold Edition PC - Screenshot 2Le voyage Terre-Lune ne vous prendra heureusement que quelques minutes.

Car les possibilités sont riches dans Battlecruiser Millenium : Gold Edition, et la simple création d'un personnage en donne déjà toute la mesure. Rebelle, militaire, explorateur, scientifique, policier, pillard, assassin, diplomate, mercenaire, infirmier ou commerçant sont quelques unes des 13 classes de personnages que vous pourrez sélectionner dès le départ. Une spécialité complété par les 12 races et les 6 carrières disponibles pour chaque personnage, ou encore la dizaine de vaisseau qui n'attendent que l'occasion de tester votre technique de pilotage. Une fois son profil créé, on peut alors s'essayer à différents types de missions, seul ou en multijoueur : navigation spatiale, règlements de compte dans l'espace, exploration de surface des planètes aux commandes d'un véhicule ou même action en vue subjective dans la peau de son personnage. Une fois bien intégré dans le jeu on commence à prendre la mesure de cet univers réglé au millimètre, avec ses conflits et ses alliances. Il faut aussi gérer l'ensemble de ses troupes, choisir leurs points de débarquement et d'extraction et mettre en place sa stratégie d'attaque, d'escorte ou de défense. Le niveau de simulation atteint un degré tel que la notion de distance et de temps rend les trajets souvent fastidieux pour peu que l'on ne s'investisse pas complètement dans toutes les tâches annexes qui composent le rôle d'un commandant de vaisseau. Autant dire que Battlecruiser Millenium : Gold Edition n'est à conseiller qu'aux plus motivés parmi les puristes du genre, ceux qui seront prêts à lui sacrifier les longues heures nécessaires à un apprentissage fastidieux. A vous de voir si ça en vaut la peine.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site