Au Coeur de Lascaux

Au Coeur de Lascaux

Pour la première fois dans un jeu vidéo, la grotte de Lascaux a été modélisée. Vous pourrez donc admirer in game les peintures pariétales ornant les murs de ce haut lieu de l'art préhistorique. Mais loin de ne vous proposer qu'une petite balade au coeur de ce site exceptionnel, le jeu vous fait aussi découvrir plusieurs aspects de l'époque paléolithique. Pour cela, il vous met dans la peau d'Arok, un jeune chasseur vivant il y a de ça plus de 17000 ans. Loin d'être un logiciel éducatif, Au Coeur de Lascaux est bien un véritable jeu d'aventure et ce, même s'il tient compte des réalités historiques. En fait, on dispose d'une base documentaire qui aborde plusieurs points de la vie de l'époque et que vous devrez consulter à plusieurs reprises au cours de votre périple pour avancer (par exemple pour savoir comment sont fabriquées certaines armes ...). Cette base reste hélas assez succincte et ne remplacera pas un bon bouquin ou la consultation de sites internet dédiés à cette époque.

Test Au Coeur De Lascaux PC - Screenshot 7On est à la limite du photo-réalisme pour ce qui est de l'eau. Et encore vous ne la voyez pas bouger sur cette capture.

Mais nous ne sommes pas là pour juger de la qualité d'un soft éducatif, mais bien d'un jeu. Parlons donc de ce qui est le plus important : le gameplay. Au Coeur de Lascaux utilise un moteur proche de l'Omni 3D. On navigue écran par écran avec la possibilité de regarder le décor dans toutes les directions pour chercher les items qui pourraient vous être utiles. La prise en main est donc immédiate, puisqu'on utilise en fait que la souris : le clic gauche pour toutes les actions et le clic droit pour faire apparaître l'inventaire. Les amateurs de jeux d'aventure ne seront donc pas trop dépaysés par cette jouabilité très classique que l'on pourrait qualifier de "à la Myst". D'ailleurs, les précédents jeux du développeur utilisaient aussi ce système. Les décors sont en pré-calculé. On aperçoit une multitude de détails et on est proche d'un jeu photo-réaliste. Bon, les effets sont tout de même moins nombreux que dans Myst 4, la référence en matière de graphismes, mais le titre de Kheops Studios est tout de même très joli.

Test Au Coeur De Lascaux PC - Screenshot 8Une des énigmes que l'on résout plus par tâtonnement et par chance que par déduction.

Ce que beaucoup de joueurs avaient apprécié dans Retour sur l'Ile Mystérieuse, c'est la non linéarité du jeu. On pouvait revenir en arrière, avancer dans l'aventure de plusieurs manières différentes, essayer toutes sortes de combinaisons d'objets dans son inventaire... Et bien on remarque une sorte de retour en arrière dans Au Coeur de Lascaux qui est très linéaire : on est mis sur des rails et on ne peut pas en sortir. Ainsi, vous devrez accomplir certaines actions dans un ordre précis si vous voulez avancer. En outre, très souvent vous ne pourrez pas revenir en arrière une fois certaines étapes franchies. On manque vraiment de liberté et le jeu s'apparente donc plus à une sorte de suite d'énigmes plus ou moins faciles qu'à une promenade dans les grottes et dans les alentours de la rivière Dordogne. De plus, le soft est assez court et les amateurs de jeux d'aventure devraient le finir assez vite.

Test Au Coeur De Lascaux PC - Screenshot 9Certaines peintures rupestres sont clicables et influent sur l'environnement.

Ils seront cependant très certainement ralentis par certaines énigmes assez retorses. On arrive à résoudre la plupart avec l'aide de la base documentaire et d'un peu de logique, mais d'autres se résolvent plus par tâtonnement (je pense notamment à "l'énigme des mains") que par réflexion. Les débutants seront eux très certainement en difficulté rapidement. C'est très dommage car le jeu est plus particulièrement destiné au grand public. On aurait donc vraiment préféré que les développeurs fassent un titre plus long mais à la difficulté plus progressive pour que les joueurs novices ne soient pas contraints de consulter une solution ou un forum pour avancer dès le début du jeu. En revanche, il faut souligner une idée très intéressante présente dans Au Coeur de Lascaux : l'influence des peintures pariétales sur la réalité. Je m'explique : à plusieurs reprises, il vous faudra agir sur les peintures pour débloquer une situation. Un petit exemple ? Et bien à un moment, un ours vous empêchera de progresser. Pour pouvoir poursuivre l'aventure il faudra regarder les parois de la grotte. Un ours est peint non loin de là. Il suffit alors de bloquer l'ours dans sa tanière sur les peintures pour que le véritable animal qui vous empêche d'avancer soit lui aussi hors d'état de nuire. Cette idée est vraiment sympathique et apporte un peu de sang neuf à un jeu qui en manque cruellement. Au final, Au Coeur de Lascaux est le type même de titre qui, même s'il ne révolutionne pas le petit monde du jeu d'aventure, est très agréable à parcourir. Dommage simplement que la fin arrive si vite.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site