Athens 2004

Athens 2004

Athens 2004 est un titre multi-épreuves, jusque là tout va bien. 21 épreuves vous attendront au travers d'un mode Arcade qui vous permettra de vous entraîner ou d'essayer de décrocher un record en vous frottant au challenge qui vous tente. En plus de ce mode Arcade, le mode Compétition vous offrira plusieurs sous-épreuves. Ainsi, vous y retrouverez l'Epreuve individuelle, qui parle d'elle-même, le Decathlon, réservé aux hommes, qui comprend 10 épreuves sur deux jours ou encore l'Hepthlon, révservé aux femmes et qui lui propose 7 épreuves réparties sur deux jours également. Viennent ensuite l'Athlétisme, la Natation qui regroupe toutes les épreuves de natation, le Championnat composé de toutes les épreuves du jeu et enfin un mode personnalisé dans lequel vous pourrez créer votre propre challenge en y incluant les 10 épreuves que vous préférez. Voilà, vous savez à peu près tout des modes de jeu et quant aux réglages supplémentaires, ils comprendront la maniabilité (pad ou clavier) et le choix de la nationalité de votre sportif parmi 64 pays.

Test Athens 2004 PC - Screenshot 1Je vise le 9 mètres !

Passons aux épreuves à proprement dites qui sont regroupées en plusieurs catégories. Tout d'abord l'athlétisme vous conviera à participer au 100m, 200m, 400m, 800m, 1500m ainsi que le 100 et 110m haies. De plus on y retrouvera aussi le saut en longueur, le triple saut, le saut à la perche et le saut en hauteur. Terminons avec le lancer du disque, le lancer du javelot et le lancer du poids. Les épreuves de natation regrouperont le 100m brasse, le 100m nage libre, le 100m dos et le 100m papillon. Fermerons la marche l'haltérophilie, le tirc à l'arc et le tir, 21, le compte y est. Et quid des épreuves de gymnastique et de l'équitation ? Et bien, elles ont tout simplement disparu mes bons amis, et oui c'est ça le pouvoir du "Cette conversion, je vais vous la terminer en moins d'une semaine !!".

Test Athens 2004 PC - Screenshot 2Les épreuves de course sont assez originales par le fait de jouer en vue subjective lors de certaines d'entre-elles.

Pour vous situer le titre, on dira qu'il se rapproche davantage d'un vieux soft PSone du nom de Olympic Games que du très bon Track & Field de Konami. Comprenez par là que vous pourrez, certes, battre des records mondiaux mais que le tout restera dans le domaine du réalisable, du moins pour les dieux du stade et non pas pour les joueurs gavés à la bière que nous sommes, ne dites pas le contraire, je vous connais ! On se prendra donc facilement au jeu (surtout si vous avez l'esprit de compétition, lequel doit vous habitez si vous lisez ce test) en s'entraînant sans relâche et en disputant épreuve après épreuve pour pulvériser chaque record de chaque challenge. Mais une fois ceci fait, c'est là que le bas blesse. Le jeu ne dispose en effet d'aucun mode Online, alors que c'est le genre de jeu qui se prête parfaitement à l'exercice, et vous devrez vous contenter du mode Deux joueurs qui fait un peu pitié. Franchement, on pouvait espérer bien mieux pour cette conversion PC.

Test Athens 2004 PC - Screenshot 3Plus vous attendrez pour tirer et plus la cible s'éloignera.

En parlant de conversion, autant dire que les graphismes n'ont pas bougé d'un iota depuis la version PS2. Ces derniers étaient déjà franchement laids mais autant dire que c'est pitoyable sur PC. De l'aliasing, en veux-tu, en voilà, des sportifs modélisés à la serpe, des animations mal décomposées, bref ce titre est à peine plus beau que le jeu évoqué plus haut, Olympic Games pour ceux qui n'auraient pas suivi. Dans l'absolu, ceci ne me dérange pas du tout puisque l'aspect graphique n'est vraiment pas ce qui importe le plus dans le multi-épreuves, mais tout de même, ceci fait un peu pitié à l'heure actuelle, surtout quand on songe à Track & Field qui en plus d'être fun est très joli pour ce genre de titre. Heureusement que la bande-son s'en tire bien mieux, pas nécessairement pour ce qui est des bruitages qui restent dans la norme (bruits de foules, cris de l'athlète) mais plutôt au niveau des commentaires en français. Par contre, ceux de Nelson "Woooonderful" Monfort sont plus effacés et collent moins bien que ceux de son compatriote Patrick Montel qui réalise un bon travail, ses répliques convenant bien à l'action et étant assez convaincantes. Après, nous n'éviterons forcément pas une certaine lassitude, les mêmes répliques revenant une multitude de fois lors des épreuves un peu longuettes comme le tir ou le saut à la perche.

Test Athens 2004 PC - Screenshot 4Cette épreuve demandera une bonne coordination des mouvements.

Question maniabilité, privilégiez le clavier sans vous poser de questions. Il faut dire que tapoter rapidement sur deux touches d'un clavier est plus simple que de le faire avec un pad et se veut plus pratique que les techniques du briquet ou du mouchoir. Maintenant, la maniabilité de Athens 2004, bien que s'appuyant essentiellement sur trois touches (2 de puissance et une d'action), supporte des gameplays très différents, certains étant très originaux. Il est à ce titre vraiment réjouissant de voir que les développeurs se sont vraiment questionnés pour créer des techniques inédites, privilégiant parfois la rapidité pure et dure ou la gestion de l'effort. Il serait bien sûr trop long de passer toutes les épreuves en revue et je m'attarderai uniquement sur quelques-unes d'entre-elles.

Test Athens 2004 PC - Screenshot 5Regardez-moi ce visage, signe d'une totale concentration.

Prenons par exemple les épreuves de natation qui se baseront sur un tapotement de deux touches par alternance pour avancer ainsi que sur le fait qu'il vous faudra respirer de temps en temps en appuyant au bon moment sur la touche d'action. Le tout sera visible via une jauge de puissance où vous devrez atteindre un indicateur. Une fois cet indicateur atteint, un trait partira de la droite de la jauge et vous devrez appuyer rapidement sur la touche d'action pour respirer. Le tout demandera alors de bons réflexes puisque plus vous respirerez prestement plus vous pourrez avancer rapidement par la suite. L'épreuve fait montre d'une approche agréable et très immersive et ceci sera aussi valable pour l'épreuve du 1500 mètres (en vue subjective) où vous devrez obligatoirement gérer votre effort. L'épreuve du saut en hauteur est également originale car basée sur une bonne coordination de vos foulées et bien que cette dernière soit assez difficile à maîtriser, elle n'en reste pas moins sympathique. En somme, toutes les épreuves ne se valent pas, certaines demeurent trop simples (il est très aisé de pulvériser le record du saut à la perche) mais elles ont quasiment toutes en commun un bon feeling qui fait qu'on ne se lasse pas de les reprendre jusqu'à plus soif.

Test Athens 2004 PC - Screenshot 6Les épreuves de natation sont très intelligentes dans leur déroulement.

Adorant ce style de jeu, je ne puis malgré tout me résoudre à mettre un note autre que moyenne à Athens 2004. La faute tout d'abord à une conversion PC extrêmement moyenne qui fait honte à son support graphiquement parlant et qui surtout ne possède pas de mode Online alors que ce dernier aurait pu booster la durée de vie de façon exponentielle. Ensuite, il est un peu dommage que beaucoup d'épreuves se ressemblent trop, notamment pour ce qui est de la natation, ce qui fait que d'une 20aine, on se retrouve avec quelque chose comme 13 épreuves vraiment différentes, et encore. Bien sûr, la rage de vaincre, l'envie de pulvériser les records mondiaux vous habiteront si vous êtes du genre à adorer la compétition mais une fois encore, Athens 2004, s'il illuminera telle une flamme (olympique bien entendu) votre PC, aura tendance à se consumer bien trop tôt.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×