Another War

Another War

Alors c'est de manière un peu abrupte que débute cette aventure. Création de personnages avec quatre possibilités seulement, mais aussi quatre misérables points à répartir selon les différentes compétences qui n'intéresseront pas de la même manières les différentes classes de persos selon qu'il s'agit d'un Combattant ou d'un Voleur. Ensuite c'est une petite virée en camion qui vous conduit du côté d'Annecy en France et qui vous amènera à retrouver un vieil ami. Là c'est parti pour des pleines pages de dialogues dans le troquet du coin. Vous apprenez que les Nazis ne doivent absolument pas mettre la main sur une mystérieuse carte, ces derniers déboulent cependant et vous vous retrouvez jeté en prison. C'est à ce moment que l'on découvre les différentes possibilités que propose le jeu. Le tout nous étant commenté de manière quelque peu débile en fonction du personnage sélectionné. Le Combattant est assez remarquable de stupidité dans son genre.

Test Another War PC - Screenshot 8Un vrai carnage.

La suite c'est du click and point sur l'écran pour tenter de voir ce que vous allez pouvoir faire au moyen des objets que vous récolterez. Pas la peine de s'acharner puisque certaines actions seront inaccessibles à certains personnages. On apprend donc à se servir des objets récoltés à l'aveuglette en pointant la souris dans tous les sens et surtout on gagne en expérience en éliminant des ennemis. Des ennemis qui deviendront de plus en plus coriaces d'ailleurs et qui donneront du fil à retordre si l'on choisit la méthode brute pour en venir à bout. Votre personnage acquiert progressivement de nouvelles compétences et connaissances pour se servir des objets à sa disposition et à chaque niveau il sera possible de répartir de nouveaux points dans certaines caractéristiques.

Test Another War PC - Screenshot 9Les combats sont loin d'être évidents.

Mais si dans le principe il n'y a pas forcément de quoi choquer, dans la pratique il en va tout autrement. En premier lieu la visibilité est pourrie ce qui empêche d'anticiper la présence des ennemis, les décors sont sombres et il n'est pas toujours évident d'y repérer des objets. On s'agace rapidement d'autant que l'on ne voit pas nécessairement ce qu'il va falloir entreprendre comme action et c'est finalement dans l'ennui le plus profond qu'est très vite plongé le joueur. Passons sur les dialogues agaçants à la longue et les répliques ou choix à faire de manière contextuelle, il arrivera que l'on passe les différentes possibilités sans même lire les réponses qui sont apportées à votre action. Bref, pas brillant pour le genre action RPG d'autant que la catégorie connaît tout de même quelques poids-lourds dans le domaine.

Graphiquement Another War est pauvre avec en plus l'impossibilité de changer la résolution. On se contente donc des médiocres performances du titre qui nous proposera de découvrir des animations franchement décevantes voire parfois risibles et des décors peu détaillés. Evidemment le jeu n'est pas trop gourmand mais on s'attendait tout de même à quelque chose d'un peu plus abouti en terme de réalisation. Côté sonore c'est en revanche assez correct avec des bruitages crédibles et des voix assez réussies. Les musiques quant à elles sont tout à fait dans le ton.

En somme Another War déçoit cruellement en dépit d'un principe de jeu qui aurait pu être présent. Son action est particulièrement rébarbative et par ailleurs sans la moindre ergonomie, il est franchement agaçant de voir le héros courir dans tous les sens autour d'un ennemi qui a seulement fait trois pas pour se déplacer. Bref, malheureusement le bilan n'est pas brillant, allez on oublie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site