Ankh 2 : Le Coeur d'Osiris

Ankh 2 : Le Coeur d'Osiris

L'aventure débute là où la précédente s'était arrêtée. Rappelez-vous, Assil avait su vaincre Osiris et était tombé amoureux de Thara, la fille de l'ambassadeur d'Arabie. Aujourd'hui, les deux bandits idiots à la solde du dieu Egyptien ont à nouveau frappé : ils ont volé l'Ankh de notre ami. Il va donc falloir que vous partiez à sa recherche. Dès le début, on se dit que les développeurs auraient pu faire un petit effort pour ceux qui n'ont pas joué au premier volet et qui seront véritablement perdus puisque ni la vie du héros, ni le contexte ne sont présentés. Et pourtant, il aurait été utile de faire un petit rappel car les références sont nombreuses. Ce sont d'ailleurs beaucoup plus que de simples clins d'oeil au premier volet auxquels on a droit puisqu'une grande partie des décors et des personnages que l'on rencontre en sont directement issus. Heureusement, ceux-ci ont un peu évolué. Par exemple, on aura l'occasion de parcourir les rues du Caire de nuit.

Test Ankh 2 : Le Coeur D'Osiris PC - Screenshot 4On retrouve beaucoup de lieux du premier volet.

Si on était méchant, on pourrait même dire qu'Ankh 2 aurait pu être inclus à la fin du premier volet et que les développeurs ont volontairement séparé leur jeu pour en faire deux. Tout fait penser à ça : l'introduction minimaliste, la réutilisation d'une grande partie des musiques originales, mais surtout le niveau de difficulté assez corsé auquel on doit faire face et qui n'est pas du tout progressif. Les énigmes sont d'ailleurs souvent un peu illogiques, mais c'est normal, puisque cela renforce le côté loufoque qui est totalement assumé. Il y a fort à parier que la plupart des joueurs auront beaucoup de mal à franchir certains passages sans aide et sans solution puisque l'utilisation de certains objets est pour le moins originale et que l'on ne dispose parfois d'aucun indice sur ce qu'il faut faire. On en vient donc à essayer de combiner tous les objets de notre inventaire entre eux et à tenter de les utiliser sur toutes les zones interactives du décor. Cette méthode est parfois payante. Bref, on arrive à nos fins plus par le fruit du hasard que par la déduction.

Test Ankh 2 : Le Coeur D'Osiris PC - Screenshot 5Le fameux bar : observez les smileys au-dessus des personnages : il faut tous les faire passer au vert.

On a cependant droit à quelques phases très bien pensées, j'en veux pour preuve celle du bar où il va vous falloir vous faire bien voir de l'ensemble des clients. Au début, ils auront un avis neutre sur Assil, mais au fur et à mesure que vous accomplirez des tâches pour eux, leur opinion évoluera. Par exemple, pour satisfaire un vendeur d'esclaves, il vous faudra lui trouver un cocktail. Pour savoir si oui ou non vous avez réussi à satisfaire un client, c'est très simple : un petit smiley apparaît au dessus de sa tête, il change de couleur en fonction de son humeur. Il faut aussi faire attention aux corrélations entre chaque personne. Par exemple, en ouvrant la fenêtre, vous satisferez celui qui se plaint de la fumée, mais un autre client vous reprochera les courants d'air. Voilà une énigme plutôt bien vue et très sympa à résoudre. Comme dans le premier volet, vous incarnez Assil, mais aussi Thara dans certaines phases. La nouveauté, c'est que vous pourrez aussi contrôler le pharaon. Un pharaon qui n'a rien de charismatique et qui se rapproche plus d'un chef complètement paumé qu'autre chose. Ankh 2 propose donc une aventure plutôt agréable, mais les évolutions depuis le premier volet sont quasiment nulles et les réutilisations des décors, des musiques, des personnages font que l'effet de surprise ne joue plus et que l'on reste un peu sur sa faim.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×