Angels vs Devils

Angels vs Devils

Les immortels aussi sont parfois bien stupides. N'en pouvant plus des rivalités incessantes des hommes sur la surface terrestre, Dieu et Satan n'ont rien trouvé de mieux pour se mettre d'accord que de se livrer à un bras de fer divin pour savoir qui était le plus fort. En résulte un immense pugilat entre les angelots et les diablotins avec comme enjeu la suprématie pour le camp céleste ou le camp infernal. Et quand on voit la virulence avec laquelle les marmots cornus et auréolés se chamaillent, on espère que les développeurs se sont bien trompés sur leur vision de l'au-delà.

Test Angels Vs Devils PC - Screenshot 10Confrontation de boules de feu.

Le pire, c'est que le concept relativement original de ce titre avoue rapidement ses limites. On peut trouver ça drôle cinq minutes compte tenu du caractère atypique de ces confrontations irréalistes entre des marmots au look complètement psychédélique, mais on se met à bailler très vite avant de se lasser définitivement de ce pâle Quake-like à la troisième personne. Avec le nombre de softs du genre de qualité sur PC, comment voulez-vous trouver quelque chose de plaisant dans un titre honteusement lent, qui manque de fluidité, et dont les arènes sont vides et trop peu adaptées à ce style de confrontations qui misent tout sur le dynamisme et l'originalité du level design ?

Test Angels Vs Devils PC - Screenshot 11Quand on est à court de sorts, il faut passer aux coups de poings !

Angels Vs Devils ne comporte de toute façon pas de vrai mode solo scénarisé ou quoi que ce soit de ce type, seulement un objectif de base à remplir qui se résume souvent à éradiquer la menace adverse. Tout est ramené aux confrontations à plusieurs dans les arènes, avec des bots ou contre d'autres joueurs en réseau ou sur internet. Après, il suffit de choisir les règles du jeu, ultra classiques puisqu'on retrouve grosso modo du Deathmatch, du Capture the Flag et autres joyeusetés du genre. Je ne vous ennuierai pas en vous détaillant les différentes variantes proposées, car aucune ne se démarque suffisamment pour être retenue ici. Comme dans tout Quake-like, on s'efforce d'atteindre son but en éliminant un maximum d'adversaires qui "respawnent" une fois décédés. Sauf que dans le cas d'Angels Vs Devils, c'est assez moche et vraiment pas drôle du tout.

Test Angels Vs Devils PC - Screenshot 12Vous n'imaginez tout de même pas que ce colosse d'argile est en mouvement ?

Si l'on met de côté les problèmes de fluidité et de vitesse de jeu qui handicapent déjà énormément le soft, il faut signaler également que l'arsenal mis à notre disposition ne brille ni pas sa précision ni par son originalité. En guise d'armes, on se retrouve avec un panel de sorts plus ou moins académiques, comme des boules d'énergie, des rayons, des sorts de glace, de paralysie ou d'invisibilité propres à chaque camp. Evidemment, tout ça consomme du mana qu'il faut s'évertuer à collecter en sillonnant péniblement l'aire de jeu, les angelots et diablotins étant capables de voleter un court instant pour atteindre des emplacements stratégiques, mais avec une telle imprécision qu'on s'arrache les cheveux sur la maniabilité plus qu'on ne s'amuse à évoluer dans les arènes. Dans le pire des cas, il faut tâcher de se battre au corps à corps à coups de poings, ce qui ne colle absolument pas au type de jeu proposé.

Test Angels Vs Devils PC - Screenshot 13Je me sens toute petite au fin fond de ce gouffre.

A croire que les développeurs ont passé plus de temps à enrichir l'interface de personnalisation des angelots et des diablotins qu'à parfaire le système de jeu. Il n'y a qu'à voir le nombre incalculable de profils proposés pour s'en convaincre. Avec ou sans lunettes, tatouages et autres détails modifiables à volonté, on aura du mal à trouver son double sur le net. Autant dire qu'on cherche vainement la dimension stratégie/RPG avancée par les développeurs, sinon à travers une simple montée de niveau de son personnage et l'acquisition de nouveaux sorts. Avouez que ça ne suffit pas vraiment pour sortir du simple registre de l'action. Le seul argument de Angels Vs Devils c'est d'être proposé à 20 euros. A vous de voir si ça en vaut le prix.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×