Anarchy Online : Shadowlands

Anarchy Online : Shadowlands

Comme promis, Funcom nous propose une édition spéciale de son add-on Shadowlands sous la forme d'un pack comprenant non seulement la nouvelle extension, mais aussi les versions complètes d'Anarchy Online et de Notum Wars. Moyennant une petit heure de patch, l'utilisateur newbie aura donc accès directement aux nouvelles options de Shadowlands, sans avoir besoin d'importer un personnage d'Anarchy Online. L'add-on se veut en effet tout à fait accessible aux joueurs de bas niveau, ce qui incite à créer un nouveau personnage de toutes pièces pour pénétrer dans Shadowlands, afin de découvrir les deux nouvelles professions proposées : Shade et Keeper. Que les vieux routards d'Anarchy Online ne paniquent pas, il est tout à fait possible d'importer un personnage high level issu du jeu original.

Test Anarchy Online : Shadowlands PC - Screenshot 7Le "keeper" est l'une des deux nouvelles professions de Shadowlands.

Mais revenons plus en détail sur ces deux nouvelles professions, accessibles pour toutes les races d'Anarchy Online. Imaginé sur le modèle des templiers, le Keeper est un guerrier omni-tek ou clan, spécialisé dans le maniement des armes tranchantes à deux mains. Il dispose également d'une attaque « Righteous Fury » qui se veut particulièrement efficace sur les ennemis de Shadowlands. Réservé aux joueurs déjà expérimentés, la profession Shade désigne un personnage sombre et agressif d'alignement mauvais. Spécialisé dans le combat de mêlée, il affectionne les armes perçantes et ne peut pas utiliser d'implants. En revanche, il peut acquérir de nouvelles capacités en relâchant des esprits, ce qui se traduit par la présence de tatouages nano-technologiques greffés sur sa peau. Il préfère ne pas porter d'armure pour ne pas entraver sa mobilité, et demeure un personnage traître et égoïste peu digne de confiance.

Test Anarchy Online : Shadowlands PC - Screenshot 8Les "shade" sont réservés à des joueurs avertis.

Shadowlands ne se contente évidemment pas d'introduire seulement deux nouvelles professions. Il apporte également bon nombre d'améliorations en termes de gameplay et de réalisation, qui se traduisent par l'ajout de nouvelles zones et quelques modifications dans le système de jeu. Le passage vers Shadowlands se fait via la ville de Jobe, une cité fondée par un groupe de scientifiques omni-teks qui a la particularité de flotter dans les airs. De là, on peut accéder successivement à sept nouveaux territoires : Nascence, Elysium, Scheol, Adonis, Penumbra, Inferno et The Brink. Chacune comporte son lot de nouvelles créatures hostiles et de donjons inédits. Le problème qui apparaît rapidement c'est l'impossibilité de choisir l'ordre dans lequel on voudra explorer ces nouveaux territoires. Un petit coup d'oeil sur la map le confirme : les développeurs ont préféré mettre bout à bout chacune des nouvelles zones de Shadowlands, à la suite des autres, de manière à obliger le joueur à les faire dans un ordre croissant de difficulté en passant de l'une à l'autre par des sortes de portails. Un choix qui ne plaira pas à tout le monde.

Test Anarchy Online : Shadowlands PC - Screenshot 9La cité de Jobe sert de passerelle au monde de Shadowlands.

Déjà relativement complexe en matière de spécialisation de personnages, Anarchy Online devient encore plus riche à ce niveau-là avec Shadowlands puisque l'add-on ajoute une bonne centaine de nouvelles « perks » ou capacités spéciales qui s'acquièrent tous les dix niveaux jusqu'au niveau 200, puis à chaque niveau entre les niveaux 200 et 220 (la nouvelle limite autorisée dans Shadowlands). Ce qui nous donne un total de 40 perks maximum par personnage, sachant qu'on peut les oublier pour en acquérir d'autres. Toujours au niveau du système de jeu, le soft gère maintenant un système de factions qui influe sur le comportement des ennemis à votre égard, en fonction de votre manière de jouer, des monstres que vous tuez, des personnes avec qui vous faites des affaires et des quêtes que vous accomplissez. A côté de cela, on découvre toutes sortes de nouveaux items et d'armes inédites et une pléthore de quêtes. Bref, de quoi oublier pour un temps les anciennes zones de Rubi-Ka pour découvrir les innombrables surprises que nous réservent les contrées de Shadowlands. Une expérience à tenter de toute urgence si vous appréciez les MMORPG.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site