American Conquest : Fight Back

American Conquest : Fight Back

Avant de décortiquer le contenu de cet American Conquest : Fight Back, signalons qu'il s'agit d'un add-on fonctionnant en stand-alone, et donc qu'il ne nécessite pas le jeu original. Une initiative qui aura le mérite de permettre à tous de découvrir cet excellent jeu de stratégie temps réel, puisqu'il comporte toutes les caractéristiques qui ont fait le succès d'American Conquest, exception faite bien évidemment des différentes missions présentes dans le jeu original.

Test American Conquest : Fight Back PC - Screenshot 1Cinq nouvelles nations viennent s'ajouter aux précédentes.

Le contenu de cette extension ne fait pas mauvaise figure pour autant, puisqu'il ajoute tout de même 8 campagnes solo totalement inédites. Ce qui représente pas moins de 25 missions à découvrir en solo, toujours sur le thème inépuisable de la conquête du nouveau monde. Des missions dont l'intérêt se voit d'ailleurs relancé par l'intégration dans le jeu de 5 nouvelles nations européennes et indigènes : Allemagne, Russie, Pays-Bas, Portugal et Haida (tribus d'Alaska). On se retrouve alors avec un total de 17 nations ayant chacune leurs propres motivations, leurs intérêts, et leur façon bien à elles de livrer bataille. En découlent une cinquantaine de nouvelles unités toutes plus réalistes les unes que les autres.

Test American Conquest : Fight Back PC - Screenshot 2Le nombre d'individus présents à l'écran est toujours aussi impressionnant.

Si l'on ne note aucune amélioration du moteur de jeu, on reste toujours autant bluffé par les scènes de bataille à grande échelle qui affichent près de 16 000 unités en temps réel. L'interface est suffisamment bien pensée pour permettre aux joueurs confirmés de gérer tout ce petit monde sans aucun problème, les novices pourront évidemment se rabattre sur la nouvelle mission de Tutorial histoire de partir sur de bonnes bases. Une transition qui m'amène à évoquer les différents modes de jeu, dont l'éditeur de niveaux, les modes Missions, Campagnes et Multijoueur qui étaient tous présents dans le jeu original, mais surtout l'intrusion d'un mode de jeu inédit : le Champ de Bataille. Seul ou en multijoueur, vous allez pouvoir vous lancer dans une dizaine d'affrontements purement stratégiques sans aucune gestion de ressources. Chaque camp part avec un stock d'unités et de ressources de départ, et vous avez 20 secondes pour visualiser la carte, améliorer vos troupes et leur donner des ordres avant que la bataille ne commence. La victoire dépend entièrement de vos choix tactiques, et les objectifs peuvent varier (anéantir l'ennemi ou capturer sa base). Difficile tout de même de faire totalement abstraction de la réalisation qui atteint, dans ce mode, des proportions monstrueusement laides, au profit toutefois d'une évidente clarté.

Test American Conquest : Fight Back PC - Screenshot 3Mission en territoire russe.

Mais s'il ne parvient pas à nous surprendre outre mesure, on ne peut guère reprocher à cet add-on de trouver prétexte à nous replonger une nouvelle fois dans la spirale d'un grand STR se déroulant, qui plus est, dans un contexte qui se révèle passionnant. Les nouvelles campagnes sont suffisamment bien décomposées en sous-missions variées et fidèles au contexte historique pour qu'on se laisse happer volontiers dans la rébellion des Aztèques contre les envahisseurs espagnols, la recherche de l'Eldorado ou encore la laborieuse exploration des terres glacées d'Alaska. Les fans d'American Conquest peuvent se laisser tenter sans hésiter. Les autres n'ont aucune raison de se laisser rebuter par le caractère additionnel de cette extension, dans la mesure où elle peut être découverte de façon indépendante au jeu original, et peut d'ailleurs constituer une très bonne entrée en matière à l'univers d'American Conquest.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×