Alpine Ski Racing 2007

Alpine Ski Racing 2007

Sans être élitiste, Alpine Ski Racing 2007 semble s'adresser aux passionnés, aux vrais, à ceux qui pourront passer des heures à améliorer leurs skis, à farter manuellement leur matos pour essayer d'obtenir un bon niveau de cire, j'en passe et des meilleures. En contrepartie, la jouabilité se veut très agréable, la principale difficulté venant des tracés qui sont plus ou moins biscornus en fonction des endroits où se déroulent les épreuves. A ce sujet, on aura l'occasion de glisser dans neuf endroits différents dont Chamonix, Garmish, Sestrière, Val d'Isère, Kitzbühel. Le bon point est que les pistes sont suffisamment différentes les unes des autres pour que l'ennui ne s'installe pas de lui-même. C'est important de le préciser car si on se réfère aux modes de jeu, on retombe malheureusement dans une spirale synonyme de gros doublons dans les challenges proposés.

Test Alpine Ski Racing 2007 PC - Screenshot 12N'essayez pas coûte que coûte d'accélérer dans les virages.

Ainsi donc, en plus du démarrage Rapide, du mode Exercice (dans lequel on peut modifier les conditions climatiques, apprendre à farter...) et du mode Arcade (où il est question d'une coupe alpine ou d'une coupe spécialement créée par vos soins), le gros du jeu se situe au niveau du mode Carrière. Celui-ci se composera de plus ou moins de compétitions en fonction de la ligue choisie : Junior, Amateur ou Pro. Une fois choisi Hermann Maier ou Bode Miller (les parrains du titre) ou créé votre propre skieur, vous aurez plusieurs choix à votre disposition. Dans un premier temps, il sera bon de choisir son entraîneur ainsi que son farteur. D'ailleurs, on se rend compte que les développeurs ont pris un malin plaisir à injecter une bonne dose d'humour dans leur soft lorsqu'on lit la description desdits entraîneurs ou quand on reçoit des messages de sponsors. C'est plutôt original et ça a le mérite de faire sourire. Quoi qu'il en soit, pour revenir à votre préparation, vous pourrez également passer par une boutique pour acheter des tenues, des skis ou des accessoires. Bien entendu, il vous faudra au préalable récupérer quelques deniers en gagnant des courses et ainsi tomber dans les bonnes grâces de vos sponsors qui se montreront fort généreux à votre égard.

Test Alpine Ski Racing 2007 PC - Screenshot 13La création de notre skieur est malheureusement très limitée.

En parlant d'achats, sachez que vous pourrez débloquer plusieurs items bonus en réussissant une des seize missions rattachées au mode Carrière. Par exemple, lorsque vous aurez réussi à battre trois records de piste, réaliser un Super G sans fautes ou à obtenir la médaille d'or en ligue Pro, vous aurez le plaisir de découvrir quelques secrets bien gardés. Ceci m'amène aux types d'épreuves à disposition. Au nombre de six, elles vous autoriseront à participer à de la Descente, du Super G, du slalom et slalom géant, du ski de vitesse ou du Free-ride qui est une des deux disciplines inédites. Le contrat est respecté, les principales épreuves sont présentes et on aura tôt fait d'essayer de battre les records en prenant les virages à la corde. Cependant, on peut tout de même regretter que le niveau de nos adversaires soit un peu trop élevé. En effet, on a parfois l'impression d'effectuer une course quasi parfaite et malgré de bons temps, il arrive fréquemment qu'on ne soit pas dans les cinq premiers après les deux ou trois journées couvrant l'épreuve. Il va sans dire qu'il faudra donc passer pas mal de temps à l'entraînement pour connaître parfaitement chaque virage afin d'anticiper la position des portes et savoir accélérer quand on le peut.

Test Alpine Ski Racing 2007 PC - Screenshot 14Lorsque vous effectuerez un saut à grande vitesse, en passant sur une bosse, on vous précisera la distance parcourue.

Le bon point malgré tout tient en une jouabilité très agréable passé un temps d'adaptation de deux ou trois parcours. Par contre, soulignons bien que le jeu prend tout son sens avec un pad, le clavier n'étant clairement pas recommandé pour exploser les records. On mentionnera aussi les vues disponibles qui sont toutes plus ou moins jouables, ma préférence allant tout de même à celle aérienne, moins immersive mais plus pratique pour voir ce qui nous attend. En somme, Alpine Ski Racing 2007 demeure un bon jeu dont certains aspects auraient mérité d'être plus intéressants. De fait, l'aspect gestion du titre peut paraître anecdotique d'autant qu'il n'est pas vraiment permis de choisir ses sponsors. On pourra bien réaliser des paris (en choisissant un poulain, le type d'épreuve et les conditions de victoire) afin d'engranger plus d'argent mais ce n'est pas très stimulant à mois d'être connaisseur et de voir si les résultats sont plus ou moins conformes à la réalité.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×