Alien Nations

Alien Nations

Ce soft développé par l’équipe de Paragon et qui a connu un excellent accueil chez nos amis d’outre Rhin se veut en premier lieu tout à fait original. En effet, s’il se présente de prime abord comme un jeu de gestion et de stratégie, il semble animé d’une véritable volonté de se démarquer de ses prédécesseurs et de ce qui se fait d’une manière générale dans la même catégorie. Alien Nations vous propose donc de devenir maître du destin de trois races que tout oppose et qui se voient condamnées à vivre sur la même planète pour le meillleur, mais surtout pour le pire. Ce sont donc trois espèces différentes qu’il vous faudra diriger dont les Pimmons, de petits cultivateurs de champignons qui préfèrent s’enivrer du jus qu’il en extraient, plutôt que de faire prospérer leur nation. Les Amazones, des guerrières sauvages concentrées sur l’amour de la nature et un envie ordonnée. Enfin, les Sajikis, des fumeurs de vers (si si !), dont la préoccupation principale est d’annihiler toute autre forme de vie, afin de s’assurer une pleine et entière possession de l’ensemble des ressources alimentaires.

Test Alien Nations PC - Screenshot 4Vous aurez à choisir parmi trois races radicalement différentes. Les Pimmons à peau bleue, les Amazones et les Sajikis fumeurs de vers.

C’est donc parmi ces trois entités qu’il vous faudra choisir votre camp. Les conduisant vers une vie paisible et prospère ou bien vers une expansion au détriment des autres mais, en respectant quoi qu’il advienne les caractéristiques et les besoins de vos petits protégés. Il vous faudra faire prospérer de véritables nations qui seront néanmoins à un moment ou un autre vouées à la destruction. Dans la pratiques on dispose d’une foule de possibilités en terme de construction mais également d’attitude à l’égard de ses voisins. Toutefois l’ensemble des bâtiments que vous serez amené à construire sont rigoureusement identiques pour chaque race. Dans le même registre, les unités remplissent des fonctions absolument similaires. On cultive du cacao à la place des vers, et des champignons à la place du cacao… :)

De ce point de vue là donc peu de nouveauté et d’innovation. Cependant force est de reconnaître que le profil radicalement opposé de chaque caste est pour le moins intéressant et on regrettera qu’il ne soit pas plus poussé dans les possibilités qui devraient en résulter. La variété est en revanche plus présente au niveau stratégique puisque l’on choisi d’évoluer sur le mode de l’échange commercial, de la diplomatie ou bien plus simplement sur le mode du : « Je flingue tout ce qui bouge ! »

Test Alien Nations PC - Screenshot 5L’univers des Amazones respire l’amour de la nature et de la vie paisible, mais elles sont néanmoins de farouches guerrières.

En ce qui concerne les possibilités de jeu c’est en revanche la relative pauvreté un simple mode multijoueur permettant de jouer en réseau et sur Internet jusqu’à seulement trois joueurs. Sur ce point on a donc de quoi rester quelque peu sur sa fin. Vous disposez cependant de campagnes assez nombreuses pour les trois camps et un mode d’introduction rempli le rôle du « tutorial » afin de vous permettre de passer rapidement à des choses plus corsées. Le tout confère somme toute, une bonne longévité à ce titre et permet d’apprendre progressivement les rudiments d’un système de fonctionnement et de production, qui au premier abord peuvent paraître assez complexes. L’interface pour sa part est très agréable ; sobre mais efficace, on s’y retrouve très vite et on parvient à devenir maître rapidement de l’ensemble des facteurs à gérer. De ce point de vue une réussite donc. L’ensemble dote ce jeu d’un bon Game Play et lui assure suffisamment de variété et de progressivité pour ne pas dégoûter le joueur dés les premiers niveaux.

Test Alien Nations PC - Screenshot 6Les Sajikis sont mus par une volonté expansionniste et ne songent qu’à détruire toute vie pour s’assurer la main-mise sur les ressources alimentaires. D’âpres négociations en perspectives.

Les graphismes pour leur part sont tout à fait honorables et confèrent au jeu un caractère tout à fait sympathique. Ils sont même à certains égards reposants ! Le zoom est efficace et permet de rapidement prendre connaissance de la situation de sa nation ou encore des combats en cours. Le dessin des trois protagonistes est quant à lui original et plaisant même si les Sajikis sont un peu décevants, mais là ; les goûts et les couleurs… Côté bande son, cette dernière au demeurant légère et naïve, manque cruellement de variété. On aurait en effet très bien supporté d’avoir des musiques différentes pour chaque nation ce qui n’aurait sans doute rien enlevé à ce titre, bien au contraire.

Alien Nations se veut donc un jeu original et sympathique, qui semblerait presque adressé à un très jeune public s’il n’était en réalité aussi complexe. Le mode de gestion, au premier abord déroutant, devient rapidement un plaisir et confère à ce titre un côté très agréable. On regrettera cependant que les trois races, si différentes dans le synopsis, ne le soient pas plus dans la réalité du jeu et dans les unités qui leurs sont propres. Une réelle volonté d’originalité qui en somme aurait pu conduire ce jeu beaucoup plus loin…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×