Alexandra Ledermann 2

Alexandra Ledermann 2

Si vous avez toujours rêvé de chevaucher les grands espaces au petit galop mais que la vue d'un canasson vous traumatise, ce titre va rapidement résoudre votre problème en vous permettant de vous initier au sport très non-violent qu'est l'équitation sur les conseils de la championne incontestée qu'est Alexandra Ledermann. Le soft sponsorisé par la cavalière, mais aussi par la fédération française du cheval et Equidia la chaîne du cheval, nous revient donc dans une nouvelle mouture qui n'a plus grand chose à voir avec son prédécesseur. D'ailleurs, il suffit de voir le titre pour comprendre que l'on passe ici à quelque chose de plus sérieux : on ne parle plus d'équitation passion mais d'équitation compétition !

Test Alexandra Ledermann 2 PC - Screenshot 1Ce nouvel opus n'a plus rien à voir graphiquement avec son prédécesseur.

Fini les épreuves un peu gamines du genre « Barbie brosse son nouveau poney ». Ce nouvel opus s'adresse résolument à un public plus mûr, aux vrais adeptes de l'équitation ou tout simplement aux amateurs de titres un peu à part. Toute la dimension affective qui caractérisait le premier opus disparaît donc au profit de l'action et des sensations. Si les chevauchées virtuelles proposées sont loin d'être aussi grisantes que dans la réalité, l'effort apporté par les développeurs pour rendre les animations crédibles et réalistes rend ce titre particulièrement attachant. Bien sûr, le soft ne s'adresse pas à n'importe quel public et risque d'être sévèrement boudé par les hardcore gamers qui le trouveront juste anecdotique, mais les vrais passionnés l'adopteront au bout de quelques minutes.

Test Alexandra Ledermann 2 PC - Screenshot 2Tout est affaire de timing et de positionnement.

Ce qui ne manquera pas de frapper n'importe quel joueur non familiarisé avec la discipline, c'est l'atmosphère très BC-BG qui caractérise ce titre. Lors des épreuves de dressage, il n'est pas rare de voir des cavaliers adopter une espèce de chapeau haut-de-forme à la place de la bombe traditionnelle, et la tenue très snob qu'il faut avoir sur ce type de challenge étonne et amuse en même temps. Si l'ambiance est donc désormais plus mature (fini le brossage du cheval, les caresses et l'entretien des boxes), ce nouvel opus n'a rien à voir non plus avec son prédécesseur au niveau de sa réalisation. Là où le premier offrait une vue éloignée particulièrement laide, cette suite propose des graphismes relativement réalistes et tout à fait réussis. Allez voir le test du premier pour faire la comparaison si vous en doutez.

Test Alexandra Ledermann 2 PC - Screenshot 3Si l'on compte bien il doit y avoir quatre personnes différentes dans le public.

Une amélioration très nette qui n'empêche pourtant pas la présence de gros bugs d'affichage qui gâchent un peu la réalisation d'ensemble. Après tout, les expressions faciales de certains cavaliers sont tellement affreuses qu'il vaut peut-être mieux en rire tellement cela donne lieu à des situations ridicules, notamment lorsqu'on utilise le repositionnement automatique après avoir raté un saut. Dans le même registre, on ne pourra s'empêcher de remarquer que le public reste continuellement figé, un public qui doit comporter tout au plus trois ou quatre spectateurs différents (les graphistes semblent passés maîtres dans l'art du copier-coller à la chaîne).

Test Alexandra Ledermann 2 PC - Screenshot 4Il faudra parfois combiner plusieurs sauts à la suite.

Ce sera tout pour les douloureuses critiques, après tout, même si le jeu n'est pas parfait et que les animations manquent souvent de fluidité, le résultat se veut tout de même particulièrement convaincant. Pour ceux qui connaîtraient déjà le premier opus, il est intéressant de remarquer que le soft conserve sensiblement le même type de gameplay, malgré les différences notables au niveau graphique. Les flèches de direction servent toujours à maintenir la direction et à modifier l'allure du cheval, et il suffit seulement de quelques touches pour réaliser tous les types de « figures ». Le jeu se veut d'ailleurs plus accessible que son prédécesseur, et devrait permettre à chacun d'entrer rapidement dans le jeu.

D'autant qu'il est possible de s'exercer au préalable dans les modes Entraînement et Practice pour éviter de se ridiculiser en public lors des premières parties. Ensuite, vous pourrez vous essayer à diverses compétitions qui comportent tout d'abord des exercices de dressage au cours desquels vous devrez montrer au jury que votre monture vous obéit au doigt et à l'oeil. Un exercice pas toujours facile lorsqu'il s'agit de mémoriser les touches correspondant aux différentes allures : trot rassemblé, petit galop, épaule en gauche, pas allongé, demi-volte, etc...

Test Alexandra Ledermann 2 PC - Screenshot 5Toute épreuve de dressage commence par un salut au jury.

Vous devrez ensuite faire vos preuves dans des épreuves de Cross Country sur des parcours souvent bien accidentés, et prouver votre maîtrise du saut d'obstacle (certainement l'exercice le plus fun). Douze parcours vous attendent au départ, et vous pourrez chaque fois personnaliser votre monture et choisir votre cavalier parmi une vingtaine de champions. Les challenges restent malgré tout assez limités d'autant que le niveau de difficulté n'est pas particulièrement élevé. Au final, ce jeu s'adresse avant tout aux passionnés qui apprécieront sans aucun doute l'expérience. Ce titre pourrait même divertir un temps les amateurs de curiosités vidéo-ludiques.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×