Airline Tycoon

Airline Tycoon

Une fois de plus Monte Cristo nous propose de mettre main basse sur un secteur économique. Cette fois-ci, c’est au tour du petit monde du transport aérien de se retrouver le lieu d’un exercice de gestion. Vous voici donc aux commandes d’une compagnie aérienne dont les quartiers généraux sont implantés au beau milieu d’un aéroport où règne une féroce concurrence. Il vous faudra donc prendre les rênes du début à la fin de votre activité de transporteur aérien, comprenant l’affrètement des avions, leur achat et leur maintenance en état de vol, la gestion de votre personnel et de vos finances, en bref, vous allez devoir vous apprêter à vous immerger dans la vie d’un homme ou d’une femme d’affaires.

Test Airline Tycoon PC - Screenshot 1Le hall de l’aéroport.

Il vous faudra donc évoluer dans l’aéroport en prenant des rendez-vous, en participant à des briefings pour effectuer le bilan du transit, passant au pas de course de votre bureau à celui des agences de voyages ou encore jusqu’aux ateliers. Le jeu se présente à la manière d’un cartoon, mêlant humour et caricature tout en imposant la rigueur d’une gestion sans faille. Dans le principe, vous déambulez dans l’aéroport en achetant des vols auprès des agences, pour les répartir ensuite entre vos différents avions, suivant un planning hebdomadaire. Vous devrez donc tenir compte du coût des affrètements en fonction du nombre de voyageurs et des bénéfices que vous en tirerez une fois tous les frais résorbés. Seulement voilà, il ne s’agit pas uniquement de vendre des vols à des passagers et vous devrez vous assurer que ces derniers sont bien traités par votre personnel, augmentant au passage la cote de popularité de votre société auprès des consommateurs. Si tout ceci vous inquiète déjà, rassurez-vous, vos collaborateurs vous renseigneront sur les grandes lignes de la gestion de la compagnie et même les commerçants seront parfois de bon conseil. Vous aurez quoi qu’il en soit la possibilité de vous entraîner et de découvrir le jeu de manière progressive au fil des seize missions qui vous seront proposées avant de vous lancer dans les parties libres.

Test Airline Tycoon PC - Screenshot 2Passage au Duty Free où vous pourrez acheter quelques outils de travail.

Côté interface on reste dans la grande sobriété tout en collant avec le ton du jeu. Celle-ci consiste en effet à représenter l’allée centrale de l’aéroport où résident les prestataires des services dont vous aurez besoin. Duty Free, Banque, Musée de l’aviation pour acheter de vieux coucous, agences, concurrence, direction, bureau des embauches, etc. Mais le lieu depuis lequel vous dirigerez la plupart de vos affaires sera sans conteste votre bureau. Dans ce lieu stratégique, vous déterminerez les plans de vol des avions affrétés, vos stocks de carburant, mais vous passerez également des coups de fil ou consulterez vos messages. Dans la pratique, on parvient parfaitement bien à se repérer dans cette interface très concrète qui après quelques tâtonnements vous donnera le sentiment de jongler avec beaucoup de facilité avec les différents paramètres à gérer. La principale ombre au tableau réside toutefois dans l’effroyable lenteur du défilement de l’aéroport qui vous imposera rapidement de recourir aux raccourcis du clavier afin de passer d’une zone à une autre. Dans le cas inverse, vous perdrez un temps considérable à courir de droite à gauche, et bien entendu, ici plus qu’ailleurs, le temps c’est de l’argent.

Test Airline Tycoon PC - Screenshot 3C’est ici que vous achetez les vols que votre compagnie devra assurer.

Au chapitre des graphismes, ceux-ci font dans la simplicité, le couloir de l’aéroport, les différents bureaux et quelques animations ça et là. Rien de bien palpitant donc, même si l’essence du jeu est bien loin de résider dans cet aspect des choses. Airline Tycoon est toutefois bien loin d’être laid et les graphismes même s’il s’avèrent parfois minimalistes n’en sont pas pour autant de mauvaise qualité en cultivant l’ambiance cartoon de ce titre. La bande-son de son côté est extrêmement répétitive au niveau musical alors que l’on est en revanche très heureux de pouvoir apprécier la bonne qualité des voix doublées des différents protagonistes de cette aventure aérienne.

Airline Tycoon devrait donc réjouir les amateurs de jeux de gestion même s’il s’avère à certains égards relativement simple. En dehors de son aspect très répétitif, qui viendra rapidement à bout des non-initiés il demeure un jeu au ton sympathique et qui vous plonge dans l’univers des compagnies aériennes dans une ambiance joviale et décontractée. Doté d’un niveau d’I.A satisfaisant le joueur pourra néanmoins en relancer l’intérêt au moyen du mode multijoueur qui permettra de faire entrer en concurrence jusqu’ à quatre adversaires.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site