Actua Soccer 3

Actua Soccer 3

Sur la jaquette du jeu, c'est le franco-milanais Ibrahim Ba qui nous "recommande" le jeu... Pas de chance pour Gremlin, car l'année 98 n'aura pas été un bon cru pour l'ex-bordelais, c'est le moins qu'on puisse dire. On pourrait même dire qu'Ibrahim est actuellement au plus bas (bon, ok elle était facile!), car non sélectionné dans l'équipe de France de la Coupe du Monde et délaissé par son club italien...

Enfin, laissons de côté cet a priori et attachons-nous au jeu proprement dit. Actua Soccer 3 reprend le principe de ces prédécesseurs et l'améliorant. Tout l'espace de jeu est modélisé en 3D (les joueurs, le terrain, le ballon, les buts, les tribunes, etc...). Du coup les programmeurs ont pu se permettre de nous offrir bon nombre d'angles de vues possibles (de dessus, de côté, de derrière les buts, caméra mobile, etc...). C'est quelque chose qui est très appréciable.

Comme dans tout jeu de foot, le menu nous propose de disputer une rencontre amicale, une coupe ou une saison de championnat. Il sera aussi possible d'éditer ses propres équipes et ses propres joueurs (si des fois vous voulez recréer l'équipe du Lapanouze FC qui a gagné le championnat de 5ème division de l'Aveyron en 1926-1927, c'est possible !!! :-) )

Sur le terrain, les joueurs se meuvent (si ! ça se dit!) de façon particulièrement réaliste. La motion capture est encore passée par là. Quand il y a une faute, le joueur va chercher la balle à la main et la positionne pour le coup-franc ; quand le gardien dégage, il lève le bras pour faire signe à ses coéquipiers, lorsqu'un joueur reçoit un carton, il proteste auprès de l'arbitre. bref, un grand réalisme.

Par contre, côté jouabilité, Gremlin aurait pu mieux faire. Malgré les très nombreuses vues possibles, on a un peu de mal à trouver la vue idéale. En vue de dessus, on a une bonne vue du terrain, mais les joueurs sont tout petits et on a du mal à voir toutes les subtilités du jeu. Par contre, quand on se rapproche, on ne voit plus ses coéquipiers et il est donc difficile d'être collectif.

La réalisation graphique est de bonne facture pour peu que vous disposiez d'une bonne machine (c'est à dire d'un processeur assez puissant et d'une bonne carte 3D). En effet, en 640 x 480, les graphismes peuvent paraître un peu grossiers. Mais, lorsqu'on est en 1024 x 768, on jubile : quelle finesse, quelle précision, c'est du grand art !!

Au cours du match, les commentaires de Pierre Sled (mais si, vous savez, le p'tit frisé qui présente Stade 2 le dimanche soir!!) donne du dynamisme à l'action, même si on aurait préféré quelques commentaires chauvins et enthousiastes d'un Thierry Rolland ! :-)

Par ailleurs, le jeu est très très riche. D'ailleurs, Gremlin annonce tout de suite la couleur en publiant les chiffres : plus de 25 ligues, 450 équipes, plus de 10.000 joueurs ayant leurs caractéristiques propres, 30 stades dont les plus prestigieux (le Nou Camp, Old Trafford, Wembley...), plus de 50 têtes de joueurs différentes et 200 séquences de motion capture !! Bref, un jeu gigantesque. Varié à souhait.

La difficulté est bien dosée. Si on pourra maîtriser assez facilement une petite équipe, se mesurer au Brésil ou à la France demandera une bonne habitude de jeu. En tout les cas, un jeu très fun, très varié, et réussi techniquement. Il manque juste un soupçon de jouabilité qui aurait pu faire d'ACTUA SOCCER 3 un must absolu.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site